FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Bêta H.C.G.


Diagnostic immunologique de grossesse.
Variantes : b H.C.G. qualitatif résultat, positif ou négatifet b H.C.G. dosage quantitatif résultats un chiffre, en mUI
Ce test permet de diagnostiquer la présence d'une grossesse ou de contrôler l'évolution de la grossesse. Il est plus rarement utilisé pour surveillance après évacuation de l'uf par IVG médicale RU486 ou évacuation d'une grossesse môlaire.
Dans l'urine, les premières urines du matin sont les plus concentrées. C'est alors que l'on a le plus de chance de la déceler au début. Le diagnostic est souvent colorimétrique : une bandelette changera de couleur en présence de l'hormone.
Dans le sang. On se sert d'anticorps dit monoclonaux qui se fixent à l'hormone.

De quoi s'agit il ?

C'est une fraction d'une hormone que l'on dose là. L'hormone HCG est sécrétée dès le début de la grossesse par une partie de l'uf, le trophoblaste et par la suite par le placenta, lui même issu du trophoblaste. Une variante de cette hormone est sécrétée par l'hypophyse humaine et sert principalement à donner le signal de l'ovulation aux ovaires. Il s'agit de la LH, qui possède de grandes similitudes avec l'HCG, dont en particulier la partie dite Alpha.
Pour ne pas risquer de confondre l'hormone spécifique de la grossesse avec celle de l'hypophyse, on ne dose que la partie Béta, qui ne se trouve que lors de la grossesse. Elle est sécrétée significativement aux alentours de la date présumée de survenue des règles. Elle persiste quelques semaines après interruption de grossesse.

Comment interpréter les résultats ?

Le plus souvent, on n'est intéressé que par la présence ou l'absence de la b H.C.G. Cela permet de diagnostiquer la grossesse.
Parfois, ce dosage est nécessaire au suivi de la grossesse, pour en vérifier la vitalité. Dans cette indication, il est supplanté par l'échographie.
Ce n'est pas très fiable pour dater la survenue de la grossesse.
Associé à l'échographie, il permet de déceler l'implantation anormale, extra utérine, d'une grossesse.
En effet, en principe, lorsqu'une grossesse sécrète plus de 1000 mUI de b H.C.G., elle doit être visible à l'échographie si elle est située dans l'utérus. Si on ne trouve pas la grossesse dans la cavité utérine, il faut se méfier et envisager l'éventualité d'une pathologie de la nidation.
Le 17/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur