FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Hypotrophie foetale

Il s'agit d'un défaut de croissance f?tale, habituellement sans rapport avec une
anomalie chromosomique ou une malformation. Les mensurations sont inférieures à la
normale. Le retard porte plus sur l'abdomen que sur l'extrémité céphalique et les
membres.

Cela provient d'un déficit dans les échanges entre mère et enfant.

Le système chargé de la nutrition de bébé, vous le savez
déjà, c'est le placenta. Dès les premiers instants de l'existence de l'?uf, les
structures du futur placenta entrent en jeu. Elles plongent dans la profondeur de la
muqueuse utérine jusque dans le muscle pour se connecter avec les artérioles contenant
le sang maternel. C'est à ce moment là, très tôt, que tout se décide. Si elles
creusent assez, elles disposent alors de vaisseaux largement ouverts, béants, qui ne
pourront plus rien leur refuser et c'est gagné. Par contre, si elles n'érodent qu'en
superficie les artères, elles ne bénéficient que d'un petit débit qui sera insuffisant
quand se développera la grossesse. Il est probable que ce mécanisme est aussi à
l'origine de certaines hypertensions de la grossesse. Quand elle s'installe,
l'hypertension n'améliore pas les choses au contraire.
Puisque cette pathologie tient son origine principale des vaisseaux, vous comprendrez
aisément le rôle prépondérant du doppler.
En mesurant les débits et les résistances, il indique l'étiologie, l'intensité du
trouble et le pronostic.
Pour ce qui est du pronostic et de la décision de hâter plus ou moins la naissance,
il y a une mesure doppler dont il faut parler : le doppler des artères cérébrales.
Quand la mesure des débits des artères du cordon indique des résistances importantes au
niveau placentaire, le doppler cérébral permet de préciser à quel point le f?tus
souffre de cette situation. Quand on mesure les résistances au niveau des artères
cérébrales d'un enfant qui a une croissance normale, on trouve de résistances très
élevées. C'est normal et ça suffit au développement cérébral. Quand les échanges
entre bébé et sa maman se détériorent, que les apports sont insuffisants pour nourrir
tous les organes, le corps va décréter une sorte d'état d'urgence. Il en résulte que
les organes nobles, au premier chef le cerveau, vont être servis les premiers. Les
résistances internes au niveau cérébral seront levées pour privilégier cette partie
du corps.



Cliquez pour agrandir


Donc, quand les dopplers sont anormaux au niveau du cordon, il faut mesurer les
résistances cérébrales. Si elles sont toujours hautes, le trouble n'est pas très
important, les organes sont irrigués dans les mêmes proportions qu'à l'état
normal. Si elles sont basses, c'est que le trouble est profond, que jusque là, le cerveau
est encore irrigué parce qu'il est privilégié, mais que bébé gagnera sans doute
à être sorti du ventre de sa maman pour être nourri en couveuse.



Cliquez pour agrandir


Les résistances sont importantes à l'état normal dans la
circulation cérébrale.
Si une souffrance foetale survient, l'état d'urgence est déclaré
et le cerveau est privilégié. On voit les résistances tomber.
C'est une façon de protéger les organes nobles.


Il est souhaitable que son développement soit alors suffisant pour lui éviter les
troubles liés à la prématurité.


(à suivre.... les signes écho du diabète)
Le 17/05/2003

Vos Commentaires

Julie
le 4 Avril 2015
c'est mon cas aussi

En savoir plus

Suivez nous sur