FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Sexualité / Sa sexualité à lui / La taille du sexe masculin

La taille du sexe masculin

Si l'on en croit les nombreux sites Internet qui vantent les mérites des méthodes d’augmentation du pénis,  on peut conclure que la taille de leur sexe pose problème à beaucoup d'hommes.

Les sexologues reçoivent d'ailleurs en consultation un certain nombre de patients  pour le motif d’un pénis trop petit à leur goût... Est-ce une question de perception ? L’homme a-t-il raison de se préoccuper de la taille de son pénis ?

Commençons par quelques explications scientifiques, avant d’explorer la dimension psychologique de la chose.

Pourquoi le sexe masculin change t-il de taille?


La taille et l'apparence du pénis varient considérablement d'un individu à l'autre. Ces dernières sont indépendantes de la taille de l'homme et de son poids, tout comme le sont celles du nez ou des pieds, malgré de durables croyances populaires. De plus, rappelons que la taille du pénis au repos ne prédit aucunement celle qu'il atteindra en érection.

Destiné à se gonfler de sang (c'est l'érection) à certains moments de la journée comme le matin ou au cours de l'excitation sexuelle, le pénis peut aussi se dégonfler. Outres les rares réflexions désobligeantes de leur partenaire ou les mimiques déçues, il existe bien d'autres "agents dégonflants" comme :

  • L'air
  • L'eau (surtout froide)
  • La peur
  • La colère
  • L'anxiété
  • La fatigue
  • Les maux de ventre

S’il faut donner des chiffres, l'organe masculin mesure en moyenne et au repos 8 à 10 cm de long. En érection, le pénis peut atteindre en moyenne de 11 à 17 cm, et de 3 à 4 cm de diamètre.

La taille du pénis vu dans l'Histoire


Avoir un gros sexe n'a pas toujours été la norme.

Dans la Grèce antique, avoir un petit pénis était synonyme de noblesse et de supériorité culturelle. Les gros attributs étaient considérés comme vulgaires et associés à la culture barbare. Dans le domaine de l'art, les grecs considéraient un gros pénis comme étant comique : au théâtre par exemple, la personne qui jouait le rôle du fou portait un objet représentant un phallus surdimensionné pour souligner sa stupidité.

Chez les Romains, le plaisir ne se trouve pas dans la pénétration mais dans le baiser sur la peau. A Rome, un homme libre est un citoyen qui fait la guerre et de la politique, pas l'amour. Ainsi, avoir un sexe de grande taille était dévalorisé, car cela représentait un corps disproportionné. D'ailleurs, les Romains ne sculptaient que de modestes pénis sur leurs statues de virils guerriers.

De nos jours, les films pornographiques n'exhibant que des outils surdimensionnés, il est explicable que la rumeur publique transmette une conception de la taille du sexe biaisée, où l'engin le plus gros est celui qui procure le plus de plaisir et est synonyme de virilité.

Et les femmes, qu'en pensent-elles?


Les femmes sont moins nombreuses à se plaindre de la taille du pénis de leur partenaire.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n'y aucun lien entre le volume du sexe et la durée de l'érection ou la qualité du plaisir ressenti. Le vagin, pouvant s'adapter à toute circonférence, ressentira la  présence du sexe masculin quel que soit son diamètre.

Quant à la longueur, elle importe peu car c'est le premier tiers du vagin qui rassemble le plus de terminaisons nerveuses.

Il est donc probable qu'un gros sexe ne possède, pour l'homme comme pour la femme, qu'un pouvoir psychologique en tant que symbole de force et de virilité.

La taille du sexe masculin, une question pertinente ?


De la même façon qu'une femme n'a pas besoin d'avoir une grosse poitrine pour être féminine, un homme n'a pas besoin d'avoir un gros sexe pour être viril.

Pourtant, cette réflexion n'est souvent pas suffisante pour rassurer ceux qui se plaignent de la taille insuffisante de leur sexe. C'est bien le signe que la sexualité est soumise à une iconographie culturelle qui varie, nous l'avons vu, suivant les époques. La sexualité est donc surtout une affaire de fantasmes, de relations, de symboles et de projections inconscientes.

Cela dit, il existe des hommes possédant des pénis vraiment petits et fins. Ceux-là devront adapter leur sexualité à la proportion de leur pénis. Mais rassurez-vous, c'est tout à fait possible et beaucoup le font.
Il est également important de noter que chaque situation possède son lot d'avantages et d'inconvénients. Là encore, la comparaison avec la taille des seins prend tout son sens : une femme aux seins menus doit-elle renoncer à séduire et à plaire ? Une femme à la poitrine généreuse n'a-t-elle que des atouts dans son soutien-gorge taille F ?

Bien sûr que non : il faut de tout pour faire un monde.


Alors arrêtez de complexer ! Surtout que votre partenaire le sait bien : ce n'est pas la taille qui compte, mais la façon dont on s'en sert...
Le 19/05/2009

Vos Commentaires

Ss
le 18 Juin 2017
Le col de l'utérus joue un rôle très important dans le plaisir féminin en tout cas c'est mon cas et si le penis est trop court il ne peut stimuler cette zone. Alors s'il vous plaît arrêtez de dire que la taille n'a pas d'importance car c'est loin d'être le cas pour toutes les femmes. Merci.
Dmf
le 6 Octobre 2013
vous avez raison d'une part et tort de l'autre part.
comme moi, j'ai 30 ans mais quant je suis avec ma femme faisant notre lit d'amour, elle me dit toujours que qu'on laisse parcequ'elle ne sente rien et elle passe son temps pour rien vaut mieux qu'elle dorme ou de faire ses soins. moi vrement je besoin d'elargir et de grandir mon penis sinon j'aurais divorcé.
Dominique83570@hotmail.fr
le 15 Juillet 2013
j ai 53 ans il marive de plue pouvoir bande je suis marier comment je peu faire je commence a bande et 2 minute apres sa devient tous moue ede moi pour savoir comment je peu faire merci
Ay.ri.ka@hotmail.fr
le 4 Avril 2013
vrai!
Aucun26
le 25 Juillet 2011
Tout à fait d'accord avec Cordelia. L'homme comme la femme cherche avant tout à plaire sans savoir que la plupart de temps, l'homme n'a aucune exigence quand à la longueur des petites lèvre de leur compagne il se souci le plus souvent sur la façon de leur faire plaisir, d'où l'idée peut être fausse que le fait d'avoir un gros pénis peuvent les aider dans cette quette sans fin puisque qu'il y a autant de différence entre tout les pénis que entre tout les vagin.
Cordelia
le 18 Juillet 2011
(suite de mon message précédent) Pourquoi ne pas consacrer un article entier à expliquer aux femmes que leur sexe est normal et apte au plaisir quelque soit la taille de leur petites lèvres et de leur clitoris au lieu d'un article entier sur la nymphoplastie ? Et à l'inverse pourquoi ne pas consacrer un article à la chirurgie du sexe de l'homme qui existe bel et bien comme la nymphoplastie et pour les mêmes et regrettables raisons la plupart du temps ? Aux femmes l'encouragement à l'esthétique normée de leur vulve, aux hommes la liberté d'être ce qu'ils sont et d'en profiter ????
Cordélia
le 18 Juillet 2011
Je suis stupéfaite de constater le nombre de lignes que vous consacrer à relativiser l'apparence du sexe masculin alors que vous présentez la nymphoplastie en la banalisant totatement et sans chercher une seconde à relativiser l'apparences des petites lèvres et leur taille...Deux poids deux mesures comme toujours. Les femmes doivent être conformes à l'idéologie notamment de la pornographie citée comme référence sur tout les sites des chirurgiens qui pratiquent des nymphoplastie tandis que vous prenez grand soin de rappeler aux hommes qu'ils n'ont pas à rivaliser avec ces modèles...

En savoir plus

Suivez nous sur