FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Beaute / Bronzage / Quelle crème solaire pour bronzer ?

Quelle crème solaire pour bronzer ?

La quête du teint hâlé reprend tous les étés. Réminiscence des vacances, le bronzage évoque le bien-être et la vitalité. C’est pourquoi, les beaux jours arrivés, chacune tâche de colorer sa peau. Avec stratégie et anticipation, les armes sont diverses : séances d’UV, autobronzants, bronzettes à répétition…

Pour toutes celles qui privilégieront la solution naturelle, sachez qu’un bouclier contre les dangers du soleil est indispensable ! Sans nuire à la beauté de votre teint, il s’adapte à votre type de peau et à vos préférences en termes de texture.

Suivez les trois escales du bronzage idéal.

1ère étape : quel est votre phototype ?


Se connaître soi-même est aussi un fondement en matière de protection solaire ! Rapidité du bronzage, fréquence des coups de soleil, couleur des cheveux et des yeux définissent votre typologie de peau. Déterminez votre phototype pour découvrir les gestes bronzette qui vous conviennent.

  • Phototype 0 : il concerne les personnes albinos. C’est un cas très rare lié à un problème génétique de synthétisation de mélanine. Elles ne peuvent pas bronzer et craignent toute exposition au soleil.
  • Phototype 1 : vous avez la peau laiteuse et de jolis cheveux roux. Très sensible au soleil, vous aurez beaucoup de difficultés à prendre des couleurs.
  • Phototype 2 : les cheveux blonds et la peau blanche caractérisent ce type. Habituée des coups de soleil, vous parviendrez tout de même à hâler légèrement votre teint.
  • Phototype 3 : type intermédiaire, il concerne un grand nombre d’entre nous.  Blonde, brune, peau clair ou mate, vous prenez quelques rougeurs en début d’exposition puis bronzerez progressivement. Attention aux blondes aux yeux clairs de ce type, plus sensibles au vieillissement cutané.
  • Phototype 4 : pétillantes brunes à peau mate, vous arborezrapidement un beau hâle foncé.
  • Phototype 5 :physique méditerranéen, vous ne connaissez que très vaguement les termes « coups de soleil » !
  • Phototype 6 : votre peau est noire, vos cheveux et vos yeux également. Il est très exceptionnel que le soleil vous marque de rougeurs.

2ème étape : les indices de protection


Votre phototype identifié, vient le moment de choisir votre niveau de protection. Pour les phototypes les plus bas, il faudra opter pour les indices les plus élevés. Mais, même au 6ème échelon, sachez qu’il est indispensable de se procurer une crème solaire.

IP, FPS, SPF… Trois sigles pour une signification, celle de l’indice de protection. A vous de prendre en compte votre typologie et l’intensité de l’ensoleillement à laquelle vous allez être soumise pour faire un choix judicieux.

  • Moins de 9 :pas de protection, inutile face aux dangers du soleil
  • De 9 à 14 :pour peaux mates ou ensoleillement faible
  • De 15 à 24 :pour peaux mates ou ensoleillement modéré
  • De 25 à 39 :pour tous les types de peau ou ensoleillement fort
  • Plus de 40 :pour les peaux très sensibles ou ensoleillement extrême

3ème étape : crème ou huile solaire ?


A vous de choisir, à votre gré, la texture de votre protection solaire. Pour ne pas faire d’erreur, voici quelques éléments de comparaison :

  • Crème solaire : très efficace contre le soleil, la crème solaire se vend aussi en spray pour faciliter l’application. On lui reproche, en effet, une texture un peu grasse et épaisse. Notez que la crème solaire n’est pas un obstacle à votre bronzage !
  • Huile solaire : contrairement aux idées reçues, elle permet une protection optimale des méfaits du soleil. Cependant, il est préférable d’attendre que votre teint soit légèrement hâlé avant de profiter de l’aspect satiné et hydratant des huiles solaires.
  • Huile de bronzage : prenez garde à ne pas la confondre avec l’huile solaire ! Ces accélérateurs de bronzage, souvent à base de Monoï, ne vous protégeront pas des rayons néfastes. Coups de soleil, rougeurs et même brûlures risquent d’atteindre les peaux les plus sensibles. Préférez une utilisation en après-soleil pour ces soins parfumés et prolongateurs de bonne mine !
 
En résumé, quelques précautions et quelques contraintes, mais un résultat sain et optimal pour un bronzage qui dure !
Le 23/06/2014

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur