FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Bien-etre / Psycho / Mes chères angoisses

Mes chères angoisses

Certaines fois, on ressent comme un profond malaise. On ne connait pas l’origine de ce mal-être, mais notre estomac se serre, notre respiration s’accélère, on est tétanisé, nos muscles se contractent et les sueurs froides se succèdent.

Ces angoisses, qui nous prennent par surprise, peuvent être contrées grâce à quelques techniques. Apprenez à apprivoiser ce trouble qui vous cause tant de soucis.

Les angoisses, qu’est-ce que c’est ?

Parfois, on a l’impression qu’une petite bête noire, tapie à l’intérieur de notre tête, se réveille, resserre ses tentacules et nous fait doucement suffoquer. D’où vient-elle ? Qui est-elle ?

D’où viennent les angoisses ?

On ne sait jamais trop où nos angoisses prennent racine. Souvent, elles côtoient de très près l’incertitude. Il suffit d’un changement ou d’une contrariété pour ressentir une intense anxiété. Elles peuvent aussi  avoir pour origine un profond sentiment de culpabilité.
 
Certains pensent que les angoisses puisent leur source dans des événements passés traumatisants. Un geste ou une parole nous renvoient alors, inconsciemment, vers d’amers souvenirs.
 
Aujourd’hui, bon nombre de psychologues s’accordent à dire que les angoisses sont intimement liées à la peur de la mort et donc du néant.

Quels sont les symptômes ?

La plupart du temps, celles-ci se manifestent par l’apparition de complexes ou de phobies.
Mais nous réagissons tous différemment face aux angoisses. Certaines personnes auront besoin de tout contrôler, tant leur quotidien que celui de leurs proches.
 
D’autres auront des pulsions de séduction. Elles voudront  plaire à n’importe quel prix et à n’importe qui, avoir la sensation d’être aimées pour arriver à s’aimer.
 
Enfin, les insomnies, la perte d’appétit (ou l’inverse), le sentiment d’épuisement, de lassitude, l’irritabilité, les sautes d’humeur, les appréhensions irrationnelles, les ongles rongés et la tendance à tout voiler de noir peuvent être de la partie.

Angoisse, comment te dire adieu ?

Pour que l’angoisse ne soit plus un mur infranchissable, mais un simple obstacle à sauter, il faut apprendre à l’apprivoiser.
 
Une fois surmonté, ce sentiment de mal-être omniprésent peut devenir un véritable moteur, quelque chose qui, chaque jour, nous pousse à avancer et à nous dépasser.

Soignez votre hygiène de vie

Il est évident qu’une vie décousue n’aide pas à chasser les angoisses. Le café, le tabac, les verres d’alcool à répétition favorisent l’anxiété.
 
Tentez de faire des nuits complètes. Avant de vous endormir, chassez les idées noires, cessez de ressasser votre journée et travaillez sur votre respiration.
 
Le yoga ou la musicothérapie peuvent être de bons remèdes.

Repérez les facteurs

Si vos crises d’angoisse sont récurrentes, vous finirez par leur trouver un facteur commun. Essayez de noter les signes avant-coureurs. Demandez-vous quelles situations vous semblent anxiogènes, quelles barrières vous paraissent insurmontables.

Chassez la solitude

Les idées noires prolifèrent quand vous êtes seule. Entourez-vous de personnes qui vous rassurent. Parlez-leur de vos angoisses. Le point de vue d’un ami ou d’un membre de votre famille peut vous éclairer.
 
Parfois, il suffit simplement d’avoir une épaule sur laquelle se reposer, au propre comme au figuré. Une douce étreinte peut calmer une crise d’hyper-anxiété.
 
Si les angoisses persistent, se répètent et se rapprochent, consulter un professionnel est un premier pas vers la guérison.
 

Vous avez réussi à chasser vos angoisses ? Confiez-nous vos secrets ! Geste répété, pratique rassurante, objet fétiche et remède de grand-mère, à chacun sa recette pour dire adieu à la petite bête noire...
Le 20/02/2014

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur