FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Bien-etre / Sport / 5 idées reçues sur la course à pied

5 idées reçues sur la course à pied

Le printemps arrive et avec lui, les envies d’avoir un corps parfait pour aller à la plage cet été. La course à pieds peut être une excellente alternative aux salles de sport, quand on ne souhaite pas y adhérer.

Ce sport peut en effet se pratiquer partout, seule ou entre amies. Un seul investissement : de bonnes chaussures de course, indispensables pour préserver vos articulations.

Séduite par ce sport abordable ? Voici 5 idées reçues à ne pas prendre au sérieux sur la course à pieds.
 

Idée reçue n°1 : Il faut courir au moins 45 minutes pour espérer perdre du poids.

Faux.

Premièrement, si vous débutez la course à pieds, il est très peu probable que vous puissiez courir 45 minutes d’affilée. Et si vous y parvenez, vous risquez d’être très rapidement désabusée et d’arrêter les séances au bout d’un mois. Il faut écouter votre corps : vous ne pouvez pas courir plus d’une minute sans avoir un point de côté ? Pas de problème, vous ferez mieux à la prochaine séance. Le secret de la persévérance, c’est d’y aller progressivement. Et si vous redoutez le regard des passants, rappelez-vous que nombre d’entre eux sont incapables de courir comme vous le faites !

Deuxièmement, il faut définir votre objectif : désirez-vous perdre du poids ou vous affiner ? Ce n’est en effet pas la même chose. S’affiner ne veut pas forcément dire perdre du poids. On peut perdre deux tailles de pantalon et gagner 4 kilos. Comment est-ce possible ? Le muscle est quasiment deux fois plus dense que la graisse. Cela signifie qu’à poids égal, la graisse prend deux fois plus d’espace que le muscle. Une bonne raison de mettre la balance au placard !
Si vous désirez vous affiner, la course à pieds est le sport idéal. Elle fait travailler tous les muscles du corps et à raison de 15 minutes trois fois par semaine, vous commencerez à voir des résultats au bout d’un mois. Cuisses raffermies, poignées d’amour atténuées, fessiers raffermis … Confiance en soi et bien-être au rendez-vous !

 

Idée reçue n°2 : Il ne faut surtout pas courir à jeun.

Ca dépend.

Si vous désirez faire de la course à pieds à un niveau professionnel, vous devrez vous entraîner très souvent et très intensément. Dans ce cas là, toute votre alimentation sera à revoir et il sera effectivement plus prudent de manger quelque chose avant de commencer votre entraînement.
Si vous désirez pratiquer la course à pieds comme un simple loisir et moyen de garder la forme, alors il est possible de courir à jeun. A condition bien sûr que vous vous alimentiez correctement au quotidien, et que vous n’ayez aucune contre-indication médicale.
Lorsqu’on court à jeun, le corps utilise les réserves de calories de la veille mais pour peu que vous ne repoussiez pas trop vos limites, vous ne risquez rien à courir au réveil. Veillez toutefois à boire un grand verre d’eau avant de partir, pour vous hydrater et réveiller votre organisme en douceur.

 

Idée reçue n°3 : Plus on court vite, plus on perd de poids.

Faux.

Si vous courez vite pendant toute votre course, vous ferez donc ce qu’on appelle un sprint. Le sprint sollicitant les muscles, vous allez gagner de la masse musculaire. Et en gagnant de la masse musculaire, vous prendrez du poids.
Par contre, en courant plus lentement mais sur la durée, votre organisme ira chercher dans ses réserves. C’est ainsi que vous parviendrez à vous affiner. Si vous désirez vraiment réaliser des sprints, vous pouvez faire ce qu’on appelle des entraînements fractionnés de haute-intensité (HIT). Ces exercices cardio consistent à alterner des intervalles de course rapide et de course lente, de manière à solliciter votre cœur et brûler plus de calories. Ce type d’entraînement vous permettra aussi de gagner en endurance et d’améliorer vos capacités respiratoires

 

Idée reçue n° 4 : Pour perdre du poids, il faut se couvrir afin de transpirer beaucoup.

Faux.

En vous couvrant plus que nécessaire, vous transpirerez plus que de mesure. Cela ne signifie pas que vous perdrez du poids mais que vous perdrez de l’eau. En perdant de l’eau, vous vous déshydraterez et cela peut vous amener à perdre connaissance dans les cas les plus extrêmes.
Veillez donc à bien vous hydrater avant de commencer la course et lorsque vous en ressentez le besoin pendant la course. Boire correctement vous permettra également d’éviter les crampes dues à l’effort.
Evitez tout de même d’ingérer de trop grandes quantités d’eau d’un coup – vous risqueriez d’être ballonnée et mal à l’aise durant la course, le mieux étant de boire de petites gorgées de manière répétée.

 

Idée reçue n°5 : Si l'on n’est pas essoufflée à la fin de la course, cela signifie que l’on n’a pas vraiment couru.

Faux.

Fini le temps du lycée et des professeurs exigeants qui vous poussaient beaucoup trop loin dans vos retranchements ! Si vous commencez la course à pieds, celle-ci doit être un moment de plaisir et de détente, pas de compétition effrénée. Il est primordial de courir à votre rythme, même si vous vous faites doubler par les autres coureurs. Ils pratiquent peut-être ce sport depuis plusieurs années !


 

Par Marie Rousseau
 

 

Pour aller plus loin :
http://www.conseils-courseapied.com/ - Site dédié à la course à pieds, comprenant des plans de course pour débutants et coureurs aguerris
http://entrainement-sportif.fr/courir-pieds-nus.htm - Courir pieds nus, une mode à tester ?
http://www.courseapied.net/ - Forum de coureurs débutants ou non
Le 15/03/2013

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur