FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Deco / Rénovation / La peinture, ça ne s'improvise pas !

La peinture, ça ne s'improvise pas !

A l’approche de l’été, vos envies de renouveau, de soleil et d’évasion vous portent à reconsidérer votre habitat. Besoin de changement ? De relooker votre intérieur en quelques coups de pinceau ? Sautez le pas ! L’épreuve du rouleau n’est pas insurmontable et permet en peu de temps de raviver votre déco ! Mais prenez garde à ne pas vous précipiter ! La peinture est un art de la préparation.

Du choix de la couleur au nettoyage de la surface, il ne faut expédier aucune étape. Voici quelques conseils pour que votre projet soit une réussite !


Votre check-list des préparatifs

 
Peindre n’est pas une simple confrontation entre un mur et un pot de peinture ! Afin d’être équipé et préparé pour vos travaux, nous vous livrons les clés d’une réalisation optimale.

Acheter du bon matériel

Parmi la multitude de pinceaux et de rouleaux du rayon peinture, comment trouver les outils adéquats ? Sachez que la taille du rouleau ne dépend que de votre confort d’utilisation. Privilégiez des poils longs pour une peinture monocouche à la texture crémeuse. Les rouleaux à poils courts conviendront davantage à une bicouche. Pour dégager les angles, munissez-vous d’un pinceau rond.

L’achat de matériel doit être vu comme un investissement : oubliez le premier prix qui ruinera votre travail en y laissant ses poils !

Nettoyer la surface

Cette étape, considérée comme laborieuse, est aussi la plus importante. Qu’il s’agisse d’une commode, d’un mur ou d’une poutre, la préparation du support impacte le rendu final. Débarrassez la surface de son actuelle couche, tapisserie ou peinture, lessivez les murs et poncez les meubles. L’objectif ? Une surface lisse et propre pour accueillir la nouvelle peinture ! En cas de fissures, comblez les trous avec un enduit de rebouchage.

Protéger le chantier

Tâches sur le canapé, éclaboussures sur la télé, débordements sur la fenêtre et le radiateur… Ne courez aucun risque ! En travaux de peinture, il vaut mieux se montrer préventif… quitte à être dans l’excès ! Couvrez le sol d’une bâche en plastique, déplacez vos meubles dans une autre pièce et posez du scotch autour des fenêtres et des plinthes.
 

Comment choisir sa peinture ?

 
Couleur, matière, prix…  L’achat de votre pot de peinture est soumis à de nombreux paramètres. Trois recommandations  pour faire le bon choix :

  • Le choix de la matière : il existe deux grandes catégories de peinture : les glyceros et les acryliques. La différence principale est la simplicité d’utilisation de l’acrylique, nettoyable à l’eau. Elle sèche également très rapidement et peut être utilisée à l’intérieur et à l’extérieur. Plus moderne que le glycero, elle demeure moins résistante. Avec un fini plus éclatant, le glycero est la peinture des « pros ».
  • Le choix de la couleur : nous laissons exprimer ici toute votre subjectivité ! Toutefois, un test préalable est toujours conseillé. En effet, la couleur ne ressortira pas de la même manière une fois appliquée sur la surface à peindre.
  • Le choix de la quantité : évitons le gaspillage ! Prévoyez au mieux le nombre de pots de peintures à acquérir grâce à l’outil proposé par cotemaison.frqui anticipe vos besoins.

L’option confort

 
Besoin de plus de renseignements avant de vous lancer ? De nombreux sites vous conseillent et vous guident dans votre projet.
Si toutefois vous ne vous sentez pas l’âme d’un peintre, faites appel à un professionnel. Commencez par établir la liste des prestataires de votre ville. Procédez ensuite au tri en demandant des devis gratuits. A savoir qu’un artisan compétent saura vous conseiller et adapter votre choix de peinture aux spécificités de votre intérieur.

Et pour celles qui sautent le pas : laissez parler votre créativité et brandissez fièrement vos pinceaux ! 
 
 
 
Le 05/06/2014

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur