FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Vie pratique / A table / Restauration : Que veut dire « fait maison » ?

Restauration : Que veut dire « fait maison » ?

Quand on va au restaurant, on a envie de se faire plaisir avec un bon repas.

Depuis le 15 Juillet 2014, les restaurateurs sont tenus de faire apparaître la mention ou le logo
« fait maison », sur leurs cartes, pour désigner les plats cuisinés sur place et mieux renseigner le consommateur.

Mais que se cache-t-il derrière cette mention ? Femiweb vous explique tout !



 

Qui est concerné par la mention « fait maison » ?

La réglementation concernant le « fait maison » est destinée à tous les types d’établissements de restauration, à savoir :

  • La restauration traditionnelle
  • Les chaînes de restaurants
  • La restauration rapide
  • La vente de plats préparés à emporter (traiteurs, vente sur les marchés, les foires…)

Les restaurateurs doivent désormais appliquer cette nouvelle réglementation, en apposant le logo ou la mention « fait maison » de manière visible pour les clients. Que ce soit sur les menus, la vitrine du restaurant ou la porte d’entrée, le choix est libre.

A quoi sert le label « fait maison » ?

Le label « fait maison » a été mis en place pour mieux informer les consommateurs. En effet, il existe des restaurants où :

  • Aucun plat n'est fait maison
  • Seuls certains plats sont faits maison
  • Tous les plats sont faits maison

Le but est de permettre aux clients de distinguer ce qui est fait à partir de produits bruts, comme on le fait traditionnellement en cuisine, de ce qui ne l’est pas. Et parfois cette distinction est difficile à faire.
Le but n’est pas de dénigrer les restaurants qui ne préparent pas de plats faits maison, et ce n’est en aucun cas une restriction. Les restaurants peuvent continuer à faire leurs plats comme bon leur semble. Le point clé est d’informer, de manière juste et objective, le consommateur.

Qu’est-ce qu’un plat « fait maison » ?

Un plat est dit « fait maison » lorsqu’il a été confectionné sur place, et à partir de produits bruts.

Qu’entend-t-on par « sur place » ?

Quand on dit sur place, on parle de l’établissement où les plats sont à la fois préparés et servis aux clients. Seuls les traiteurs et restaurants ambulants peuvent concocter leurs plats en dehors des lieux où ces derniers sont vendus ou consommés.

Que considère-t-on comme un produit brut ?

Les produits bruts sont des produits alimentaires qui n’ont subit aucune modification, comme un mélange avec un autre produit, une pré-cuisson ou une congélation.
Mais il en est fini des viandes surgelées et des frites en sachet ! Les plats concernés par le label « fait maison » témoignent du savoir-faire des restaurateurs et de leurs équipes. Même si l’épluchage de quelques carottes prend du temps, et ne rapporte pas de valeur ajoutée significative, les établissements voulant obtenir la mention « fait maison » doivent s’y plier !
 
La mention « fait maison » est donc destinée aux consommateurs, pour les informer. On a le droit de savoir ce que l’on mange !
Le 20/07/2015

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur