FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Vie pratique / Nettoyage / Comment faire la chasse aux acariens domestiques ?

Comment faire la chasse aux acariens domestiques ?

Chiens, chats, hamsters et puis il y a ces animaux domestiques dont on ne veut pas : les acariens ! En totale immersion dans votre appartement ou votre maison, ils s’approprient les lieux en toute impunité.

À l’origine de nombreuses allergies, il faut restreindre leur prolifération. FEMIWEB enfile sa combinaison d’exterminatrice et vous dit comment vous débarrasser de ces créatures microscopiques. « But first, let me take a selfie » :



                                                                 


8 pattes, des griffes, des poils. La Bête trouvera-t-elle sa Belle ?

 


Rencontre avec les acariens (attention, âmes sensibles s’abstenir)

On ne va pas y aller par quatre chemins : les acariens sont effrayants. Ils ne cessent de se multiplier dans un environnement où la température oscille entre 20 à 30°C, à taux d’humidité élevé (60% à 80%).

Les acariens domestiques en quelques mots c’est un portrait qui a tout pour déplaire :

Un bébé rigolant tourne vite en frayeur

 
  • Microscopiques, de 0,1 à 0,6 millimètres, ils vous côtoient au quotidien tout en restant invisibles à l’œil nu. Quelle horreur !

  • Envahisseurs, ils affectionnent vos couvertures, votre moquette, vos tapis, votre canapé ou encore vos oreillers. Ce n’est pas tout ! Il y a aussi les transports en commun et lieux publics

  • Miraculés, ils ne vivent que 3 mois mais une femelle peut pondre jusqu’à 80 œufs. Autant vous dire qu’il s’agit d’une reproduction sans fin

  • Insatiables, les acariens se nourrissent de plats forts ragoutants tels que vos peaux mortes, vos débris d’ongles et de poils

  • Incalculables, 1,5 million d’acariens peuvent cohabiter dans un matelas
 
Toutes nos excuses, le but n’est pas de vous dégoûter (quoique…) mais bien de vous sensibiliser à ces petites vermines ! En effet, comme si leur colonisation ne suffisait pas, les acariens ont un réel impact sur votre santé : allergies, problèmes de peau… 
 


Les allergies provoquées par la présence d’acariens

À vrai dire, lorsque l’on parle d’allergie aux acariens, cette intolérance est liée aux protéines présentes dans leurs excréments et la poussière de leurs cadavres.

Ces allergies aux parasites sont d’ordre respiratoire (rhinite, asthme, toux sèche) et cutanée (eczéma, conjonctivite).

Les symptômes liés à l’intolérance aux acariens domestiques sont étrangement similaires à ceux de la grippe :
 
  • Éternuements à répétition
  • Nez qui coule ou au contraire nez bouché
  • Irritation des yeux
  • Démangeaisons dans la gorge
  • Fatigue
 

Un bébé panda éternue, cela fait sursauter sa mère


Se débarrasser des acariens : la chasse est ouverte !

Si mettre le feu au lit était la solution par excellence, en 2017, il existe des mesures alternatives pour éliminer les acariens :

  • Aérez votre maison quotidiennement pendant 15 minutes
  • Lavez les draps, taies d’oreiller et housses à plus de 60°C
  • Réduisez l’humidité de votre intérieur (mini déshumidificateur)
  • Réglez la température des chambres à 18°C maximum
  • Confiez vos couettes, oreillers et couvertures à un pressing à raison d’une fois par an
 
 

Une maison consumée par les flammes


De plus, il existe un traitement symptomatique afin de maîtriser les allergies : la désensibilisation. Cette solution permet d’accroître la tolérance aux allergènes en agissant sur le système immunitaire.
 
 
 
Vous voilà prête à affronter les acariens domestiques ! Adoptez les bons réflexes pour vous libérer de cette colocation envahissante.   
Le 06/02/2017

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur