FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Grossesse / Mythes et réalités / Alcool et grossesse, danger ou pas ?

Alcool et grossesse, danger ou pas ?

Depuis 2004, les bouteilles d'alcool commercialisées en France portent une inscription et un pictogramme déconseillant l'usage de l'alcool aux femmes enceintes.
Qu'en penser ?
La recommandation "zéro alcool durant la grossesse" doit être la règle.
Ceci dit, il faut développer.
L'alcool que vous ingérerez est assimilé rapidement au niveau digestif. Et comme tout ce qui est assimilé par cette voie, il va avoir un premier passage hépatique, puis plusieurs autres, puisqu'il ne peut tout métaboliser à la fois. Ce qui va donc circuler en attendant son tour, va faire effet, et accessoirement, être partagé avec le foetus.
Dans le foie, l'alcool va être pris en charge par une enzyme, l'alcool deshydrogénase.
Quelques petites choses à son sujet qui vont vous intéresser:
- On n'en est pas tous fourni pareil. Ceux qui en manquent ne "tiennent" pas bien l'alcool, logique, puisque ce qui n'est pas métabolisé continue à circuler.
- Elle agit de concert avec une coenzime, NAD (Nicotinamide Adénine Dinucléotide), qui intervient dans tous les processus d'oxydation cellulaires. NAD occupée à gérer l'alcool, elle néglige les graisses, qui seront stockées plutôt que transformées. C'est ainsi qu'indirectement, l'alcool favorise le stockage des graisses dans les lieux de prédilections. On comprend mieux le ventre des buveurs de bière.
La suite présente peu d'intérêt pour ce qui nous concerne. Il faut juste retenir que l'alcool circule en attendant d'être métabolisé, et qu'il passe la barrière placentaire.
Une fois circulant dans l'organisme foetal, il va subir le même métabolisme hépatique que chez la mère, sauf que le matériel enzymatique foetal est beaucoup moins développé que celui de sa mère. Il en résulte que le taux d'alcool dans le sang foetal est nettement plus important que dans celui de sa mère.
Quels effets sur la grossesse ?
- plus de fausses couches spontanées
- plus d'accouchements prématurés
Quels effets sur le foetus ?
- le syndrome d'alcoolisation foetale
- retard de croissance
- malformations, coeur, cerveau, poumons, appareil urinaire...
- retard mental, syndrome d'hyperactivité foetale
Vous avez donc l'info : l'alcool est fortement déconseillé au cours de la grossesse.
A la question, est ce que c'est grave si je trempe les lèvres dans un verre de vin une fois par mois, je répondrais non, mais c'est beaucoup plus simple de se dire que tant que vous avez ce petit locataire, il vaut mieux mettre une croix là dessus.
A la question, est ce que c'est grave si, quelques semaines après une soirée arrosée, je me rends compte de ce que je suis enceinte, je répondrais non, mais signalez le lors des échographies, et abstenez vous à l'avenir.
Wikipedia

Le 23/08/2009

Vos Commentaires

Jeannine
le 26 Mai 2011
arrêtons cette pratique de consommer de l’alcool pendant une grossesse. Les dégâts pour l'enfant sont irréversible...

En savoir plus

Suivez nous sur