FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Ectropion, traitement

Un ectropion est une malformation du col de l'utérus qui peut engendrer des saignements lors des rapports et des pertes vaginales abondantes.

Si vous souffrez d'un ectropion et que vous souhaitez vous renseigner sur les différents traitements possibles, vous êtes au bon endroit.

3 choses à savoir sur l'ectropion

Il est important de noter que, plutôt que traitement, on devrait utiliser le terme "solution". Femiweb vous explique pourquoi en trois points :

  • La première chose est que l'on ne traite pas l'ectropion pour traiter l'ectropion mais seulement s'il occasionne une gêne. Un ectropion n'est pas une maladie en soi
  • La deuxième chose est que le traitement est proportionnel à la gêne
  • La troisième chose importante à savoir est que l'ectropion se répare souvent tout seul

C'est une zone qui est, en principe, destinée à évoluer vers la guérison naturellement. Le tissu, qui est semblable à la muqueuse de l'intérieur du col, se modifie pour ressembler à celui qui est à l'extérieur.
Cela peut venir des bords et aller vers le centre. Cela peut aussi commencer sous forme d'ilots qui confluent par la suite.

Ce qui semble ralentir cette transformation, c'est que le tissu est fragile et que règne sur place un polymicrobisme, c'est à dire une grande concentration de microbes amis ou non de la flore vaginale.

Les solutions possibles

Comme dit précédemment, il existe plusieurs traitements selon la gêne occasionnée par votre ectropion.
Le premier traitement est pour les ectropions peu actifs et peu gênants  qui ne sont pas infectieux. Votre médecin vous prescrit des ovules un jour sur deux pendant un mois, voire plus. On enregistre de bons résultats grâce à cette méthode. Le processus de guérison se déroule comme cela : c'est un peu comme si, n'étant plus harcelé par les petits microbes, le processus de transformation se faisait mieux.

Dans le temps, il existait un deuxième traitement. Il consistait en une solution très acide que l'on appliquait sur le tissu pour entraîner une sorte de "brûlure" chimique. On prenait le relais avec le même produit, en ovule cette fois. La solution n'est plus commercialisée mais les ovules ont été maintenus. Il est probable que leur effet anti-infectieux contribue aux succès qui sont rapportés.

Le troisième traitement est beaucoup plus agressif, envisageable uniquement lorsque la gêne est très importante et que l'on ne peut attribuer ces symptômes qu'à la seule présence de l'ectropion :
  • L'électro-cautérisation, qui se pratiquait très fréquemment il y a quelques années. C'était une coagulation électrique, à l'aide d'une sorte de bistouri électrique de la forme d'une boule, de la surface de l'ectropion. Cela ne se fait plus trop de nos jours !
  • La vaporisation laser a remplacé la technique de l'électro-cautérisation. Le résultat escompté est que les cellules de la base régénèrent le tissu
Le danger de cette technique, c'est que la cicatrisation peut se faire sur le mode rétractile et aboutir à un orifice du col de l'utérus punctiforme, trop petit pour sécréter convenablement la glaire qui sert à capter les spermatozoïdes.

Par ailleurs, il arrive aussi qu'après une intervention de ce genre, on rencontre quelques difficultés lors de la dilatation pendant l'accouchement. C'est assez particulier : le col de l'utérus s'efface, s'affine mais l'orifice reste comme sclérosé. Quand les médecins savent que la patiente a eu une cautérisation ou un laser, ils forcent doucement  le bord du col et la dilatation peut se faire. Si vous avez eu recours à ce type de traitement, n'oubliez pas d'en faire part à votre accoucheur.

Vous comprenez donc qu'il faut vraiment peser le pour et le contre avant de réaliser une intervention au laser à une jeune fille pour traiter un ectropion. Pour une lésion plus grave, ça ne se discute pas. Mais pour un ectropion, faites preuve de patience et envisagez d’abord des solutions alternatives.


Vous voilà donc parée pour guérir votre ectropion. N'oubliez pas que les traitements agressifs ne doivent être envisagés que si vous ressentez une très importante gêne et de nombreuses complications, telle qu'une infection de l'ectropion.
Le 17/05/2003

Vos Commentaires

Stania
le 13 Août 2017
Cette traitement peut coser des nosers?
Zoe
le 2 Mai 2017
L'ectropion peut aussi apparaitre apres un accouchement? Et peut il conduire a l'infertilite?
Djamila
le 16 2016
j'ai un ectropion avec saignements accompagne de demangeaisons que faire ?
Miss10
le 20 Juin 2016
Mon gynécologue à cryogénisé mon ectropion, depuis plus de problème. Pas d'anesthésie, c'est désagréable mais largement supportable.
Kitty
le 12 Juillet 2014
j ai un ectropion mon gynéco propose de le couper que doit je faire
Ouamroza@hotmail;fr
le 15 Avril 2014
comment un ectropion peut devenir un cancer
Aichou
le 27 2012
Je saigne pendant lesb rapports est ce du a mon ectropion
Ginkgo
le 30 Janvier 2012
l'ectropion peut se transformer en neo du col?
Sabrina
le 14 Janvier 2012
d’après les frottis que j'ai faits il se trouve que j'ai 1electropion et 1cervicite les fcv sont toujours inflammatoire et hémorragiques que dois je faire

En savoir plus

Articles similaires

Suivez nous sur