FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Enfant / Chirurgie pédiatrique / Le torticolis de l'enfant

Le torticolis de l'enfant

Qu'est ce que c'est ?

Le torticolis est une affection touchant le cou et la nuque, associée parfois à une contracture musculaire il y a 7 vertèbres cervicales, la première se nomme atlas, la deuxième axis. Cette affection peut être d'origine congénitale présente à la naissance, infectieuse, traumatique, orthopédique, malformative ou neurologique.
Le torticolis se signale par une inclinaison de la tête. Cette inclinaison peut être irréductible, c'est à dire qu'elle ne peut pas être vaincue, comme elle peut être réductible lorsque l'enfant est détendu. Il est souvent douloureux d'essayer de réduire un torticolis.

Du fait du nombre important de causes possibles, un torticolis doit faire l'objet d'examens complémentaires quand une cause immédiate ne peut être retrouvée comme par exemple un exercice de gymnastique se soldant le lendemain par une nuque douloureuse; il est également impératif de faire la différence entre torticolis et raideur de nuque, comme celle qui existe dans les méningites, pour ne pas retarder un diagnostic grave.

Les torticolis les plus fréquents dans l'enfance sont ceux dont l'origine est congénitale, malformative, infectieuse ou encore traumatique. Un torticolis peut également être une expression d'une scoliose de l'enfant, d'une mauvaise coordination entre les muscles oculaires, et même d'un reflux gastro-oesophagien.

Le traitement

Il est évidemment fonction de la cause du torticolis.

En cas de torticolis infectieux, la cause est le plus souvent une infection ORL, angine ou même otite, provoquant une inflammation des ganglions du cou. Cette inflammation provoque alors une contracture des muscles voisins. Anti-inflammatoires et repos sont de mise dans ces cas.

Le torticolis congénital 4 enfants sur 1000 naissancescorrespond le plus souvent à une fibrose d'un muscle particulier du cou, le sterno-cléido-mastoïdien. Cette fibrose pourrait être la conséquence d'une position extrême de la tête dans l'utérus de la mère. La mauvaise position de la tête que provoque ce torticolis peut, sans correction, aboutir à une déformation du crâne car les os du nourrisson sont très malléables. La correction du torticolis congénital passe par une kinésithérapie ; ce n'est qu'en cas d'échec de celle-ci qu'il faudra réaliser une intervention d'allongement du muscle ou de son tendon pour rééquilibrer la position de la tête.

En phase douloureuse p.ex. torticolis traumatique, et après avoir écarté une atteinte osseuse par un bilan radiologique, le but initial sera de mettre la colonne cervicale, les muscles et ligaments au repos. Ce repos sera obtenu par une traction cervicale, système qui, enfant couché, tire très doucement sur la tête pour "remettre dans l'axe "les éléments de la colonne cervicale. Le phénomène est similaire à l'action que l'on a sur une crampe du mollet, quand on tire sur le muscle pour arrêter la contraction douloureuse. Cette mise au repos strict sera maintenue jusqu'à disparition des douleurs, puis l'enfant pourra se lever en portant un "collier ": il s'agira d'un collier mousse adapté à sa taille p.ex. collier de Schanz, qui limite les mouvements avant-arrière et latérauxou, si la pathologie était plus lourde, une "minerve "collier plastique moulé qui empêche tout mouvement de la colonne cervicale et soutient la tête.

Les autres types de torticolis orthopédique, malformatifnécessitent une prise en charge hautement spécialisée : correction ou stabilisation d'une malformation osseuse de la colonne cervicale, prise en charge précoce d'une scoliose.
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

Riko
le 8 Janvier 2012
mon fils ve se faire opéré le 10 février et j'angoisse beaucoup pouvez vous me rassurer merci
Kikouu
le 4 Octobre 2011
apres la chiurgie qu elles sont les sequelles el qu elles sont les pathologie cause par la torticolis congenitale

En savoir plus

Suivez nous sur