FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Quickhelp / Contraception / Des règles moins abondantes ? Possible avec le stérilet aux hormones !

Des règles moins abondantes ? Possible avec le stérilet aux hormones !

Le stérilet est un moyen de contraception répandu, notamment pour les femmes qui ont déjà eu des enfants. Il en existe plusieurs types, comme le stérilet en cuivre, ou le stérilet hormonal à la progestérone.
Avant 1999, seul le stérilet en cuivre était remboursé par la Sécurité Sociale. Le stérilet hormonal, quant à lui, n'était disponible que si vous étiez prête à y mettre la jolie somme de 1000 francs... Mais rassurez-vous, les temps ont changé ! Et la prise en charge des moyens de contraception s'est améliorée.

Le stérilet hormonal : quezako ?

Comment ça fonctionne ?

Ce stérilet délivre, chaque jour, dans la cavité utérine, une petite quantité de progestérone. Cette hormone contrarie le développement de la muqueuse utérine, ce velours qui tapisse la cavité interne. C'est cette muqueuse qui se décolle pour être éliminée lors des règles. Mêlée à une petite quantité de sang, elle  forme l'essentiel des pertes menstruelles.

Si la muqueuse est très fine, comme c'est souvent le cas quand ce stérilet est prescrit, elle ne se décolle pas. Il en résulte une absence ou une diminution du flux menstruel.

Pour qui est-il recommandé ?

Il est souvent proposé aux patientes qui ont des règles abondantes et/ou un utérus fibromateux (dont la paroi est déformée par des fibromes - des tumeurs bénignes).

Absence hormonale de règles : quelles conséquences ?

Le fait, en soi, n'a pas de conséquence sur la santé. Si celes règles disparaissent totalement, un diagnostic de grossesse doit être prescrit après deux à trois semaines de retard. Si celui-ci est négatif, il n'est pas nécessaire de le refaire, hormis si vous êtes alertée par des douleurs pelviennes ou d'autres signes assimilés à la grossesse.

Certaines femmes accordent aux règles des vertus de purification et peuvent ainsi en venir à regretter le processus. Mais si la disparition des règles a un impact sur votre esprit, elle n'en a pas sur votre corps, et celui-ci continuera à fonctionner parfaitement.


Vous souhaitez comprendre la pose du stérilet ? Femiweb décrypte pour vous cette méthode de contraception.
Le 06/05/2001

Vos Commentaires

Japoni15
le 9 Mars 2015
salut a vous tous
Derue
le 23 Septembre 2013
A VOTRE ATTENTION
Je m'appelle URWA DERUE MARTINE, francaise d'origine j'ai 34 ans,
je vous indique un honnette VOYANT MEDIUM,c'est grace a lui j'ai eu un enfant malgré ma sterilité,
en plus il m'a fait trouver l'emploi dont j'ai toujours revé.
Vous pouvez aussi le contactez pour tous vos problèmes de ce monde,
Voici ses coordonnées:
FACEBOOK:(Voyant Nelson)
NUMERO: 002 29 96 85 20 54
MAIL:predivoyant@yahoo.fr
PS: Il est gratuit et serieux
ajoutez le sur son facebook qui est (voyant nelson) car actuellement il est connecté.
Il intervient aussi dans les problèmes que voici:
Le retour affectif,
Avoir un emploi en mois de 72Hheures
Faire agrandir sa societé ou son entreprise sur le plan international ou mondial
Ne pas perdre jamais de son emploi,
Problemes de sterilite masculine ou feminine,
Guerir tout genre de maux et definitivement
Etre aime ou etre attire par les filles ou les garcons,
Etre toujours en tete de ce qu'on entreprend,
Comment garder sa femme ou son homme,
Etre toujours le 1er partout
Porte feuille magique,
Le retour affectif de son ex,
Bougie magique,
( il s'agit d'une bougie que vous allez allumer,avant quelle ne brulle a son terme,votre voeux sera realisé)
Avoir d'enfant meme si on est sterile,etc
Ecris par URWA DERUE MARTINE
Ben
le 21 Mai 2013
Hello
Ninis75
le 3 Mai 2012
Bjr, je porte un stérilet à base de cuivre qui me cause une forte anémie. Le médecin me demande de le changer par un autre à base de lutenyl et d'après lui il n'a pas d'effets secondaires même sur les sujets portants un cancer du sein. Sachant que ma mère avait eu le cancer du sein. Merci de m'orienter efficacement car je suis indécise.

En savoir plus

Suivez nous sur