FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Sexualité / Pêle mêle sexo / Ejaculation féminine

Ejaculation féminine

Mythe ou réalité ? Longtemps, les scientifiques sont partis du postulat que seuls les hommes pouvaient connaître une éjaculation.
Mais depuis quelques années, les chercheurs s'intéressent au cas des femmes fontaines. Sont-elles capables d'éjaculer ? Y'a t-il un réflexe éjaculatoire chez la gente féminine ? Femiweb a décrypté pour vous ce mystère !

Ejaculation féminine : ne pas confondre avec la cyprine

Il ne faut pas confondre éjaculation féminine et sécrétion vaginale. Ces deux liquides ne sont pas de même nature. Pour faire le lien avec l'excitation sexuelle, nous nous concentrerons sur la cyprine et non les pertes blanches qui ont pour but de nettoyer le vagin à n'importe quel moment de la journée.

La cyprine est un fluide clair qui contient de l'eau, de l'acide acétique, de l'acide lactique, des complexes d'alcools et de glycols ainsi que d'autres composés moins connu tels que de la pyridine, du squalène, de l'urée, des aldéhydes et des cétones.
Elle est secrétée par les glandes de Bartholin, présentes de chaque côté de la vulve, qui mesurent environ 10 millimètres de longueur pour 5 millimètres d'épaisseur.

Le goût, la texture, l'odeur et la couleur de la cyprine peuvent varier suivant :
  • L'état d'excitation sexuelle
  • La phase du cycle menstruel
  • La présence d'infections
  • La consommation de drogue
  • L'alimentation
  •  
La cyprine peut être associée au liquide pré-éjaculatoire masculin mais pas au sperme qui constitue l'éjaculation.

Bien qu'elle soit produite au cours des rapports sexuels pour faciliter la pénétration, l'éjaculation féminine n'est pas composée de cyprine. Il est possible de produire une très grande quantité de secrétions vaginales mais cela reste du lubrifiant et non le signe d'une éjaculation.

La réponse se trouve donc  ailleurs.

D'où vient l'éjaculation féminine?

Tout d'abord, l'hypothèse de l'urine a pu être écartée grâce à plusieurs études menées sur de nombreuses femmes.

Ces études ont par ailleurs mis en lumière un phénomène jusqu'alors méconnu : 75% des femmes expulsent un fluide lors de l'orgasme, mais la sécrétion est tellement faible qu'elle passe inaperçue.
Ce liquide est produit par les glandes de Skene et est expulsé lorsque l'excitation est très forte, à la manière du reflexe éjaculatoire chez les hommes. Ces glandes sont par ailleurs appelées par les scientifiques "la prostate féminine" en raison de ses similitudes avec l'organe masculin.

Il existe cependant une deuxième origine à l'éjaculation féminine. Lors de la stimulation du point G, la vessie se remplit rapidement puis se vide, faisant jaillir un liquide clair en grande quantité.
C'est de là que vient l'expression "femme fontaine", et beaucoup de choses sont d'ailleurs à savoir sur ce cas.

Le cas des femmes fontaines

On parle de "femmes fontaines" lorsque la quantité de liquide émise est importante. En effet, la sécrétion de fluide peut atteindre le même volume que la contenance moyenne d'une vessie pleine, soit 300 millilitres.
On appelle également ce phénomène le "squirting". Il se produit lors des rapports sexuels et peut être ressenti comme une forte envie d'uriner. Tout cela est normal car le liquide émis s'écoule non pas par le vagin mais par le méat urinaire.

Une éjaculation de ce type peut se produire sous la forme d'un écoulement lent ou d'un jet puissant. Les femmes ayant cette particularité en sont soit gênée, soit en retire un plaisir supplémentaire.
A priori, toutes les femmes peuvent expérimenter ce phénomène si elles stimulent correctement leur point G et qu'elles se laissent complètement aller.

Cependant, le fluide venant de la vessie, il est possible que la quantité de fluide soit amoindrie si la cette dernière est vidée avant le rapport sexuel. De plus, l'éjaculation dans ce cas n'est pas liée à l'orgasme, puisqu'elle peut intervenir avec ou sans.

Dans tout les cas, les femmes fontaines ne sont pas malades. Le liquide secrété a bien une origine physiologique, vous pouvez donc vous rassurer !

Et voilà, vous savez maintenant tout sur l'éjaculation féminine. Mais surtout, ne soyez pas gênée si vous "éjaculez" : sachez que pour votre partenaire, c'est le signe qu'il vous a donné beaucoup de plaisir !
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur