FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Sexualité / Pêle mêle sexo / Sexe et grossesse

Sexe et grossesse

Peut-on faire l'amour en étant enceinte? Il est légitime de se poser la question, tant la santé du futur bébé est primordiale.

Sachez que vous pouvez tout à fait avoir des rapports sexuels durant votre grossesse, même si quelques contre-indications existent.

Une pratique bénéfique pour le couple


Les comportements sexuels des couples pendant la grossesse sont très variés.

Souvent, les femmes sont beaucoup plus à l'aise que leur compagnon avec l’idée des rapports sexuels pendant la grossesse. Nous conseillons donc aux futurs papas de maintenir les sollicitations envers leur compagne, sur le même rythme qu’avant la grossesse. En effet, si celle-ci remarque un manque d’assiduité au lit, elle risque d’en faire le reproche à son partenaire. Continuer à faire l’amour durant la grossesse est un acte rassurant dans un couple : ils restent des amants avant d’être des parents en devenir.

Au niveau de la fréquence des rapports sexuels, le premier trimestre de la grossesse est généralement calme. Le second, par contre, est souvent très actif. Et lorsqu’arrive le troisième trimestre, l'assiduité tend à diminuer avec l'approche du terme. Préférez la douceur à la fougue durant les derniers mois de la grossesse, avec des positions plus adaptées à la nouvelle morphologie de la femme.

Interrogées, les femmes enceintes décrivent parfois une libido moyenne mais compensée par une augmentation des sensations sexuelles. Le vagin est plus sensible, l'orgasme plus rapidement atteint, bien que moins satisfaisant, moins construit.

Sachez que le bien-être procuré par le rapport sexuel se ressentira également chez le bébé. Il n'y a d'ailleurs aucun risque pour lui : il est bien protégé dans l'utérus et ne sera pas gêné par la pénétration.

Les contre-indications possibles


Dans certains cas, il est déconseillé d'avoir des relations sexuelles pendant plusieurs mois ou toute la durée de la grossesse. Dans tous les cas, il est important de faire part à votre médecin des éventuelles complications qui peuvent survenir pendant ou après vos ébats.

Si des petits saignements apparaissent après la pénétration, il faut consulter un gynécologue. Ces légers écoulement peuvent être bénins mais peuvent aussi être annonciateur d'un problème.

Si vous avez déjà vécu plusieurs fausses couches, la pénétration est déconseillée pendant le premier trimestre de la grossesse.

S'il y a un risque d'accouchement prématuré, votre sage-femme ou votre médecin vous conseilleront sur l'arrêt ou non des rapports sexuels Si vous attendezdes jumeaux ou plus, votre grossesse présente davantage de risques. Demandez conseil à votre spécialiste avant de réaliser une pratique sexuelle un peu trop brutale ou poussée.

En cas de fuite du liquide amniotique ou de rupture de la poche des eaux, les rapports sexuels sont à proscrire. En effet, les risques d'infections pour le fœtus sont très élevés dans ces cas-là.

En cas de placenta praevia, c'est à dire lorsque le placenta est mal positionné, il y a un risque d'hémorragie et d'accouchement prématuré. Les relations sexuelles sont donc contre-indiquées.

Enfin, si votre partenaire est porteur d'une maladie sexuellement transmissible, qu’il s’agisse d’herpès ou autre, il est nécessaire d'attendre la fin de son traitement avant de reprendre une activité sexuelle.

Femiweb vous félicite de la future naissance et vous souhaite tout le bonheur du monde avec votre bout de chou !
Le 12/05/2004

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur