FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Oligoamnios

Le diagnostic est plus souvent évoqué par les circonstances ou l'examen échographique de surveillance systématique. En effet, la taille trop faible de l'utérus pour l'âge de la grossesse, le ftus qu'on dirait moulé par l'utérus ne sont que tardivement perçus par le clinicien.
Le diagnostic de rupture des membranes méconnue peut parfois être évoqué même si la patiente déclare n'avoir constaté aucun écoulement : l'injection de colorant dans la cavité amniotique confirme le diagnostic en tachant le vagin par où il ressort.
Au deuxième trimestre la constatation de citernes réduites doit faire évoquer une malformation rénale supprimant toute formation d'urines : c'est difficile à voir sous l'échographe, mais d'autres signes peuvent être relevés tel l'aspect du visage avec le menton rentré ou les dilatations kystiques dans l'abdomen.
Au troisième trimestre, il faut incriminer un mauvais apport de sang maternel au placenta. Souvent, c'est une hypertension artérielle affirmant là sa menace sur la vie ftale. Le doppler des artères utérines, du cordon, dictent l'attitude à tenir, corrélées par l'enregistrement cardiaque ftal. Poursuivre la grossesse ou la terminer dans l'intérêt de la mère et surtout de l'enfant ? Telle est la question.
D'autres fois des prises médicamenteuses justifiées ?sont en cause, telle l'indométacine, un anti-inflammatoire.
Ajoutons enfin le tabagisme, hélas !!!
Après le terme, la diminution du volume amniotique implique la terminaison de la grossesse en raison du menaçant vieillissement placentaire.
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur