FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Surveillance


Une question de surveillance ? Certainement.
A commencer par celle du foetus, qui se fait de façon systématique au cours du travail. Cette surveillance est un véritable
progrès. Il ne faut en aucun cas l'abandonner.
Pour continuer par celle de la maman. Et particulièrement si elle bénéficie de l'analgésie péridurale.
Mais qui dit surveillance continue du foetus, ne permet pas, à l'heure où vous lisez ces lignes, de circuler où bon vous semble. Si on perd de vue l'enregistrement du rythme du bébé pendant quelques minutes, cela ne prête pas à conséquence, mais il n'est pas raisonnable de le perdre de vue longtemps. Vous souhaitez que votre enfant vienne au monde dans les meilleures conditions, et nous faisons tout pour qu'il en soit ainsi.
Si par hasard il ne supporte pas bien les contractions, le seul moyen que nous avons à notre disposition pour le savoir, c'est de l'écouter réagir, ce qui n'est déjà pas si mal ! En effet les méthodes d'enregistrement appelées "télémétrie ", sorte d'enregistrement réalisé en ambulatoire existent, mais sont encore insuffisamment développées.
Mais qui dit analgésie péridurale, oblige malheureusement encore à s'immobiliser. Car la mobilité des jambes étant le plus souvent diminuée, voire très réduite, il ne serait pas judicieux d'aller gambader.
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Articles similaires

Suivez nous sur