FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Enfant / Puériculture / Faire manger son enfant

Faire manger son enfant

Bon nombre de petits malins réussissent à monopoliser leur maman une bonne heure à chaque repas.
Soucieuse de bien les nourrir, ces mamans là sont disposées à accepter les attitudes les plus fantaisistes, pourvu qu'il mange sa soupe ... Certains s'installent devant la télé et l'enfant enfourne chacune des bouchées sans avoir la moindre idée de ce qu'il mange, d'autres sont présents physiquement autour de la table mais ont vraiment la tête ailleurs: les uns bouquinent alors que d'autres tentent de faire rouler une petite voiture dans la purée...

A la place de l'enfant, j'aurais envie que cela dure longtemps mais vraiment non, ce n'est pas raisonnable. Il est important de dissocier le temps du jeu de celui du repas, tout en s'appliquant à ce que ce temps consacré au repas soit agréable pour tout le monde. Un enfant, même petit, est assez intelligent pour comprendre qu'il faut faire un choix entre manger ou jouer.

Bien-sûr, ces deux activités sont importantes dans sa vie mais il est souhaitable de les dissocier afin de mieux profiter de chacune d'entre elles. L'idéal est que l'enfant mange au même moment que ses parents et comme eux. Vous pouvez lui dire que maintenant, il est grand et mange comme un grand. C'est valorisant pour lui. Exigez sa présence à table, occupez vous de votre repas tout en l'aidant un peu au besoin.

Une bonne façon de rendre le repas distractif est de jouer sur la présentation du repas: un "jambon-purée "deviendra un voilier sur la mer, des haricots verts une cabane de bûcheron... A chaque maman d'imaginer ce qui va pouvoir émerveiller son enfant tout en restant simple et rapide. Montrer lui une pendule et précisez lui que si la grande aiguille est en haut au début du repas celui-ci se terminera lorsqu'elle sera en bas. Il pourra alors jouer.

Précisez lui qu'il ne pourra manger ensuite qu'à l'heure du goûter ou du repas suivant. Pas trop de chantage non plus du genre "-si tu ne manges pas ta soupe, tu ne regarderas pas ton dessin animé..."Le plus souvent, l'enfant s'en moque et puis cela le conforte dans l'idée qu'il peut quant à lui, exercer un chantage entre se nourrir et jouer puisqu'il aura compris que c'est important pour vous.

Si un enfant mange "mal "pendant deux ou trois repas, ce n'est pas grave: il lui faut un peu de temps pour s'habituer au changement de la règle du jeu. A l'occasion, invitez un petit copain pour déjeuner ensemble à table. Il aura ensuite l'occasion d'aller voir comment cela se passe dans d'autres familles. Il est essentiel de séparer le temps télé du temps repas. Le danger est de voir évoluer ou plutôt de ne pas voir que son enfant petit à petit s'arrondit avec un risque réel d'un trouble du comportement alimentaire et d'obésité car en grandissant il aura de moins en moins besoin de vous pour le faire manger. Par contre il saura trouver le paquet ou de chips, la canette de soda pour déjeuner et se débrouillera très bien tout seul pour "boulouter"à toute heure de la journée devant la télé.

Chers parents: patience mais tenez bon ! Il est possible que cela prenne du temps mais si votre enfant comprend votre détermination, peu à peu il s'habituera à cette révolution familiale!
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Articles similaires

Suivez nous sur