FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Après l'avortement

Sans doute, après un curetage, votre gynéco vous proposera t il la prise d'une pilule contraceptive. Cette prescription a pour vous de multiples intérêts mais aussi quelques inconvénients.
- Le bon :
Votre muqueuse a été curetée. Une sorte de petite cuillère aux bords mousse a gratté, voire raviné les faces de la cavité utérine pour éviter d'y laisser des débris. Pour régénérer plus vite ce velours, une séquence hormonale fortement dosée est préférable au processus cicatriciel normal.
Vous allez saigner après l'intervention, la prise de cette pilule va accélérer la pousse de la muqueuse et contribuer à diminuer le saignement.
Vous serez protégée contre la mise en route d'une grossesse. Vous avez sans doute envie de remettre ça tout de suite mais il vaut mieux laisser la cavité éliminer tous les débris de votre fausse couche. Il y a peut être quelque intérêt à laissez aussi votre esprit admettre d'entreprendre quelque chose de nouveau, pas simplement de refaire ce qui a raté.
En prenant la pilule, vous savez quand les menstruations reviendront, quelques jours après l'arrêt de la pilule.
- Le moins bon :
On choisit une pilule fortement dosée, cela correspond mieux à ce qu'on en attend voir plus haut, elle n'est pas toujours bien supportée.
Nausées, seins tendus, jambes lourdes, il vous vient parfois à l'esprit que la grossesse n'a pas été totalement éliminée tant les signes dus à ce fort dosage ressemblent à ceux de la grossesse.
Les saignements doivent être surveillés, leur poursuite au delà de huit jours doit être signalée à votre médecin. Ces pertes ne doivent pas sentir mauvais.
Quelques douleurs persistent habituellement trois à quatre jours, et s'estompent au delà. Si cela n'est pas le cas, il faudrait s'en soucier.
Les bains en mer, en piscine ou en baignoire doivent être évités, de même que les douches vaginales, et ce durant 4 jours.
Vous n'utiliserez pas de tampons pour ce cycle.
Vous devez prendre votre température corporelle tous les jours durant quatre jours suivant la sortie et avertir votre si celle-ci dépasse 38 degrés.
(à suivre.. Conclusion)
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur