FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Quickhelp / Gynéco / Cancer de l'ovaire et génétique

Cancer de l'ovaire et génétique

Le cancer de l'ovaire est souvent découvert tardivement, du fait de l'emplacement des ovaires dans le bassin. Après le cancer du sein, il est la première cause de décès par cancer gynécologique. Il est difficile de prévenir ce cancer car la seule prédisposition pouvant être détectée est la présence du gène BRCA dans le code génétique de certaines femmes.
 

Cancer de l'ovaire : la prédisposition génétique

Environ 10% des cancers de l'ovaire seraient liés à une prédisposition génétique. Cela représente donc une minorité, comme le souligne le Dr Anne Floquet, oncologue gynécologue à l'Institut Bergonié de Bordeaux.

Les gènes BRCA1 et BRCA2 sont des gènes qui augmentent le risque de cancer du sein et de l'ovaire. 1 personne sur 1000 environ présente des mutations de ces gènes, qui entraîne leur multiplication anormale et une tendance plus importante à developper ces cancers.

Le risque est élevé cependant : chez les femmes présentant la mutation du gène BRCA1, il est de 25% à 60% de développer un cancer de l'ovaire avant 70 ans. Chez les femmes présentant la mutation du BRCA2, il est de 15% à 25%.

Une hypothèse est formulée d'après l'analyse des femmes présentant cette mutation : elles ont eu beaucoup de périodes d'ovulation dans leur vie, avec une puberté précoce et une ménopause tardive, peu d'enfants et n'ont pas pris la pilule pendant longtemps.
Chaque ovulation serait susceptible de "secouer" certaines cellules ovariennes et de produire des erreurs génétiques dans leur code.

Si l'on suspecte la mutation de ces gènes et la prédisposition génétique au cancer de l'ovaire, il convient d'effectuer un dépistage génétique par le biais d'une prise de sang.

Le 29/05/2001

Vos Commentaires

En savoir plus

Articles similaires

Suivez nous sur