FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Conisation

Lésions du col.

Une lésion a été diagnostiquée sur le col utérin. Des examens ont été faits pour en préciser la nature et les limites. La laisser évoluer comporte des risques pour votre santé, votre médecin vous conseille son ablation.
Quand on choisit de ne procéder qu'à une conisation, c'est, le plus souvent, que la lésion est limitée à la surface de la muqueuse du col, qu'elle n'a pas envahit les tissus sous jacents. Deux éléments cependant vont conditionner l'étendue de l'ablation : la limite de la lésion versant endocol et la colonisation des glandes qui peut imposer une résection de 9 mm de profondeur.

Hospitalisation, anesthésie

Selon la technique utilisée, l'anesthésie sera nécessaire ou pas.
Le laser peut se faire sans aucune sorte d'analgésie. Une fois le geste terminé, aucun délai n'est nécessaire pour la sortie.
Pour les autres techniques, selon votre personnalité et celle de votre médecin, vous choisirez l'anesthésie générale courte, l'anesthésie locale ou le bloc para-cervical. L'hospitalisation de jour suffit dans ces cas là.

Technique


La partie du col à retirer est saisie par une ou deux pinces. La lame du bistouri découpe un cône, axé sur l'endocol, dans lequel se trouve la lésion et ses éventuelles extensions. L'hémostase est faite par des points en X ou par cautérisation. Le célèbre point de Stumdorf n'est utilisé que pour l'amputation supra-vaginale. Il consiste à faire recouvrir par la muqueuse vaginale la partie restante du col. Le résultat est assez joli et donne des cols très courts.
Les points intéressants : Le geste est très rapide. On dispose d'anses convexes. On choisit une intensité de coupe de l'ordre de 120 watts couplée à un certain degré de cautérisation. On n'applique le fil sur le col qu'après avoir appuyé sur la pédale, on le coupera direct sans le blanchir avec la chaleur du démarrage. On n'oublie pas de brancher une aspiration, la fumée occulterait le col. On procède en un temps, lentement, ce qui permet une cautérisation simultanée et uniforme. On retire une sorte de disque ovale, une lentille. On fait une petite recoupe sur l'endocol. Ce genre de bistouri brûle très peu la tranche du tissu de part et d'autre, l'analyse anatomo-pathologique en est facilitée.
On a repéré auparavant les limites externes, sur l'exocol, et internes, dans l'endocol. Pour la profondeur, on introduit un écouvillon jusqu'à la limite. On y fait une encoche. Ce niveau servira par la suite. On utilise des puissances de l'ordre de 20 watts, en continu. On branche l'aspiration, si possible sur un spéculum noir mat, spécial laser, pourvu d'un petit tuyau qui chemine sur la valve supérieure, en dedans, jusqu'au fond. On marque au faisceau laser, par un cercle, le pourtour externe de la zone, en creusant un petit sillon. On vaporise ensuite cette zone, sans précaution particulière au niveau de l'orifice du col. On creuse jusqu'à la limite qu'on s'était fixée. On se sert de l'encoche pour juger. On peut dilater un peu l'endocol, appliquer une solution d'acide acétique pour vérifier que la muqueuse restée est saine.
Par la suite, il est utile de prendre quelques
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

Solange81
le 25 Juillet 2017
apres une conisation le 2juin on me demande d en faire une autre car pas tout enleve es ce grave

En savoir plus

Suivez nous sur