FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Diagnostic avortement

Quelques difficultés résultent de ce qu'il s'agit parfois de la première consultation faite auprès d'un praticien pour cette grossesse. Les choses sont simples, du point de vie diagnostic, lorsqu'un examen ou une analyse est venue précédemment confirmer et dater la grossesse. Le dosage hormonal ou l'échographie effectués par la suite seront interprétés en fonction des précédents.

L'échographie

C'est la méthode diagnostique de choix. Elle visualise le contenu utérin.
Si le sac est présent dans l'utérus, qu'un embryon est visible et l'activité cardiaque non retrouvée, le cours de la grossesse s'est interrompue, ça ne fait pas de doute. Autre cas facile, le sac ovulaire est en cours d'expulsion, en position basse, voire dans le col.
Il en va différemment lorsque la cavité utérine est vide. Il faudra envisager deux hypothèses :
L'expulsion a déjà eu lieu. Il n'est pas nécessaire d'intervenir.
La grossesse, autre hypothèse, se trouve en position ectopique, anormale. Elle risque, par son évolution, de mettre en danger la mère. Ce sujet sera traité par ailleurs.
Difficulté aussi lorsque le sac ovulaire est présent mais sans l'embryon. Il peut s'agir :
D'un oeuf clair, une dénomination qui recouvre une entité particulière, décrite dans les causes.
D'une grossesse trop jeune, inférieure à 6 semaines d'aménorrhée.
Plus rarement, d'un foetus peu développé, qui se serait atrophié par la suite, après l'arrêt de la vitalité.
Souvent, lorsqu'on ne dispose pas d'un examen précédent, il faut temporiser et revoir la patiente un peu plus tard, avec d'autres types d'examens ou pour refaire l'échographie et comparer le développement ovulaire et foetal.

Les dosages hormonaux

Principalement, voire exclusivement en pratique, les bHcg. Sécrétés par le trophoblaste, la structure qui va ensuite donner le placenta, ils augmentent tant que se développe la placentation. En principe, quand la patiente présente des saignements, c'est le plus souvent qu'un décollement est survenu et que les lésions vont s'aggraver, donc les sécrétions hormonales s'appauvrir. Une diminution, voire une stagnation du taux des bHcg signifie l'arrêt du développement de la grossesse.
Dans le cas d'un oeuf clair, le sac peut continuer à se développer et les cellules à sécréter des hormones en plus grande quantité.
(à suivre... quels en sont les risques ?)
Le 19/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur