FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Dossiers / Diététique / L'alimentation de la femme qui allaite

L'alimentation de la femme qui allaite

Comme plus d’une mère sur deux, vous avez décidé d’allaiter votre enfant.
Grace à diverses actions le nombre d’enfants bénéficiant de l’alimentation au sein est en constante augmentation. Les avantages du lait maternel ne sont plus à prouver et sont largement repris par les médias et divers supports afin d’inciter les jeunes mamans à l’adopter. Le sujet que je souhaite aborder aujourd’hui n’est pas là, je pense, et c’est très bien que les femmes ne manquent pas d’informations sur l’intérêt de l’allaitement.
Par contre ce que l’on oublie bien souvent d’expliquer aux nouvelles mères c’est l’importance de leur propre état nutritionnel. Pendant la grossesse, le sujet est largement développé, et dès lors que le bébé est là, alors qu’elles sont encore responsables de son bon développement, ce point est bien souvent passé sous silence ou pire encore fait l’objet de croyance aussi diverses qu’il y a de coutumes et de pays.
Même si l’allaitement moyen en France ne dure qu’une dizaine de semaines, la femme devra optimiser son alimentation pour assurer un lait de bonne qualité.

La valeur nutritionnelle de votre lait est directement liée à votre alimentation. Les acini responsables de la production de celui-ci puisent les éléments nécessaires à son élaboration en filtrant votre sang.
On estime que les besoins énergétiques atteignent 2500 kcal en moyenne durant cette période.
Cet apport calorique est distribué de la manière suivante :
-10 à 15 % pour les protides soit 62 à 93 g/j
-30 à 35 % pour les lipides soit 83 à 97 g/j
-50 à 55 % pour les glucides soit 312 à 344g /j

A noter que ce pourcentage reste identique pour le reste de la population et n’est pas caractéristique de l’allaitement.
Pour connaitre le rôle et les aliments associés à chaque groupe je vous renvoie à l’alimentation de la femme enceinte.

Le choix des aliments sera par contre très important. Il a était mis en évidence que certaines carences peuvent se répercuter sur la qualité du lait que vous produisez.
C’est le cas pour l’iode, le sélénium et la vitamine A.
Pour les vitamines du groupe B, le problème interviendrait uniquement après le 6ème mois d’allaitement sauf pour la B 12 chez les végétaliennes où on remarque des carences chez l’enfant des son 4ème mois.
Il n’y a pas d’aliment interdit chez la femme qui allaite. Certains vont donner plus de gout à votre lait que d’autres. C’est à vous de tester les préférences gustatives de votre enfant. De même vous remarquerez que certains aliments peuvent être moins bien tolérés.
Si vous percevez un inconfort digestif après la tétée ; notez les aliments consommés les heures précédentes de façon à surveiller celui qui peut être en cause.

Je tiens à signaler malgré le caractère exceptionnel, que certaines colites d’origine allergiques sont constatées même avec un allaitement maternel. En effet, on a mis en évidence des protéines de lait de vache (PLV) dans certains laits maternels. Dans ce cas un régime d’exclusion des PLV dans l’alimentation de la mère résout le problème rapidement. A noter que la même constatation a été faite pour le soja.
Excepté dans ces rares cas, le lait et les produits laitiers doivent être privilégiés dans votre alimentation.
Pour être concrète : 500ml de lait et 2 portions de fromage ou 350 ml de lait, 1 yaourt, 2 portions de fromage par jour, sont nécessaires durant cette période. Pensez aussi aux eaux riches en calcium.
Les toxiques comme l’alcool, le thé et le café devront être évités.
Pour les femmes qui veulent stimuler leur production de lait, le fenouil et le fenugrec présentent une réelle utilité.
La plupart d’entre vous sont pressées de voir les kilos accumulés pendant la grossesse s’envoler. Sachez que ce n’est pas le moment d’entamer un régime sans l’avis d’un professionnel. (Je rappelle que femiweb possède un forum où vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez).
Je vous souhaite de longs moments de bonheur et de complicité avec bébé bien calé contre votre sein…


Béatrice BENAVENT-MARCO
Diététicienne-Nutritionniste
www.maconsultationdietetique.fr

Le 01/02/2010

Vos Commentaires

Hassiba.ccsi@gmail.com
le 28 Décembre 2014
les yaourte contient des gaz

En savoir plus

Suivez nous sur