FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Dossiers / Anatomie simplifiée / Le bassin osseux

Le bassin osseux

On l'appelle aussi le pelvis et ne nous dîtes pas que vous n'y avez jamais pensé, c'est faux. Toute femme a un jour pensé à ce qui est le passage obligé pour tout enfant qui se destine à naître par les voies naturelles.
En effet, le bassin constitue un " obstacle ", plus précisément une " épreuve " puisque les pièces qui le forment sont assemblées pour former un défilé que doit traverser l'enfant à naître.
Le bassin est formé de quatre pièces assemblées, solidarisées entre elles par des joints qui permettent de petits mouvements. Le sacrum et le coccyx sont dans le prolongement de la colonne vertébrale et dessinent un triangle, base vers le haut, de face dont on voit qu'il est incurvé de profil. Ils sont la " balise extérieure " du virage que doit prendre bébé dans le bassin lorsqu'il négocie sa sortie. Sur les côtés de ce triangle, sont disposées deux pièces osseuses identiques mais en miroir. Elles se rejoignent en avant pour former la symphyse pubienne. C'est ce que vous sentez, dur, derrière les poils pubiens.
Pour se représenter l'ensemble, imaginez une personne debout. Elle porte sur les épaules une sorte de poncho.
Elle va représenter le bassin. Elle se penche un peu en avant. Elle étend ses bras et réunit ses mains en avant, à la hauteur de la taille.
Voilà, vous avez là un bassin. Bon, là, on va tout expliquer en se référant à ce modèle.
Le corps, c'est le sacrum, les pieds, c'est le coccyx. Les bras et les pans du poncho, ce sont les os coxaux et la symphyse pubienne, les mains qui se rejoignent en avant.
Lors de l'accouchement, la présentation, c'est la partie de bébé qui va sortir en premier, la tête le plus souvent. La présentation rencontre dans un premier temps le " cercle ", c'est pas vraiment un cercle, plutôt la forme d'un coeur de carte à jouer, constitué par les bras et les épaules (souvenez vous qu'on a pris pour exemple le gars avec le poncho pour figurer le bassin), c'est le "détroit supérieur " puis elle descend, prend le virage, rencontre un deuxième cercle au milieu du virage et enfin le dernier, toujours dans notre modèle, constitué par les pieds en arrière, les mains jointes en avant et les bords inférieurs du poncho sur les côtés.
C'est le premier cercle qui concentre les inquiétudes. On peut le mesurer à la radio ou au scanner. Pour le bébé, on prend les mesures à l'échographie.
Les mesures faites :
Le bassin. On mesure le diamètre antéro-postérieur, sur notre modèle, des mains au thorax, et le diamètre transverse médian, sur notre modèle, d'un coude à l'autre. On ajoute ces deux mesures et on obtient un chiffre, l'indice de Magnin.
La présentation. C'est surtout la tête, pièce osseuse, moins modelable que le reste, qui importe. On mesure le bi-pariétal.
On pose l'indice de Magnin en ordonnée, le bi-pariétal en abscisse et on en tire un graphique. A partir d'études statistique, on a délimité des zones.
Bassin large, petite tête pas de problème. Bassin petit, grosse tête, il y a peu de chance que ça passe, c'est donc plutôt clair, en principe. Le graphique détermine les probabilités que ça passe pour les autres cas.



Bassin face


Bassin profil

Le 17/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Articles similaires

Suivez nous sur