FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Sexualité / Sa sexualité à elle / Préférer la masturbation clitoridienne

Préférer la masturbation clitoridienne

Vous préférez la masturbation clitoridienne à la masturbation vaginale? Rassurez-vous, vous n'êtes pas anormale. Au contraire, la grande majorité des femmes (entre 70% et 80% selon les sondages) assurent apprécier davantage les stimulations du clitoris.

Femiweb vous donne les clefs pour une sexualité épanouie, en solo ou à deux, lorsque vous êtes clitoridienne !

Rappel sur le clitoris


Il est important de bien connaître son corps si l'on veut pouvoir atteindre l'orgasme.

Comment est formé le clitoris?

Le clitoris est comparable à un iceberg. S'il paraît bien petit (0,7 cm), il possède en fait une partie interne et peut mesurer jusqu'à 10 centimètres au total. Il se recourbe vers l'arrière dans le corps et est constitué de deux racines profondes qui entourent l'entrée du vagin.

Semblable au pénis, le clitoris a un gland, zone la plus sensible de l'anatomie féminine. Il contient plus de 10 000 terminaisons nerveuses, ce qui le rend très sensible aux caresses et stimulations extérieures. De plus, tout comme le sexe masculin, le clitoris est un organe érectile qui se gonfle de sang sous l'effet de l'excitation.
Vous pouvez tout à fait poser un piercing sur cette partie du corps, cependant il est nécessaire d'avoir une très bonne hygiène corporelle car les risques d'infections sont élevés. Il apporterait une stimulation supplémentaire bénéfique pendant les rapports sexuels.

Dans certains pays du continent africain, le clitoris est mutilé : on appelle cela l'excision. L'organe est coupé, souvent dans des conditions hygiéniques dramatiques. L'opération est affreusement douloureuse, handicapante et dangereuse : la femme peut en mourir. Cette mutilation, interdite en France et profondément misogyne, a pour but d'empêcher les femmes de ressentir du plaisir durant les rapports sexuels et de devenir "matures".

Les différentes stimulations clitoridienne

Il existe de nombreuses techniques de masturbation, autant qu'il y a de femmes.
La masturbation s'effectue le plus souvent avec les doigts, en procédant à des mouvements circulaires autour du clitoris ou des va-et-vient de haut en bas. Quant aux positions, les femmes préfèrent souvent être couchées sur le dos. Vous pouvez cependant tout à fait être sur le ventre ou assise et serrer vos cuisses fortement de façon répétée.

Vous pouvez aussi utiliser des éléments extérieurs pour des types de stimulations variés. Entre autres, il est possible de se servir du jet de votre pommeau de douche, d'un jouet sexuel du genre vibromasseur ou d'un objet doux pour se frotter (draps, oreiller, etc.).

Enfin, vous pouvez associer d'autres zones érogènes durant la masturbation en caressant par exemple les seins, le vagin ou la zone anale.

S'adapter au couple


Si vous avez trop l'habitude d'arriver à l'orgasme par masturbation clitoridienne, vous devrez peut-êtrevous réhabituer à partager et à échanger avec votre partenaire. En effet, la stimulation du clitoris peut suffire à votre corps mais vous "jouez" toute seule et cela sera insuffisant un jour ou l'autre pour votre compagnon.
Il arrive que certaines femmes n'aient pas de plaisir quand la verge emplit leur sexe et qu'elles en aient beaucoup plus au frottement clitoridien.

Sachez qu'il existe plusieurs positions qui vous permettront de stimuler votre clitoris pendant l'acte sexuel. Il s'agit de :

  • La position de l'Andromaque, où la femme est au dessus de l'homme
  • La position de l'écrin à bijoux, où les deux partenaires sont entrelacés
  • La position du cadenas : hors du lit, l'homme est debout et la femme croise ses jambes autour de ses reins
  • La position du cheval renversé, la femme est au dessus de l'homme mais à l'envers, c'est à dire qu'elle tourne le dos à son partenaire
  • La position du compas, où l'homme est assis à califourchon sur sa partenaire
  • La position de l'union du lotus : l'homme est assis et la femme se serre contre lui en passant ses jambes derrière ses reins
  • La position du missionnaire, tout simplement !

Vous pouvez également apprendre à votre partenaire à vous toucher. Le clitoris ne faisant pas partie de l'anatomie masculine, il est normal que ce dernier ne sache pas forcément comment s'y prendre pour vous faire plaisir. Guidez-le. En plus de partager une certaine complicité, vous pourrez atteindre plus agréablement l'orgasme.


Et si vraiment vous souhaitez connaître l'orgasme vaginal, essayez de vous masturber le clitoris et le vagin simultanément ou attendez d'être très excitée après stimulation clitoridienne pour créer une envie de pénétration !
Le 12/05/2004

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur