FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Principe technique

C'est la découverte de ce qu'un son émis dans une structure est en partie absorbé par les éléments qui la compose et en partie réfléchi, comme par un miroir, en direction de la sonde qui l'a envoyé, qui en constitue le fondement. L'analyse de ce phénomène, son interprétation et sa traduction sur un support, écran, bande son, papier, renseigne sur la structure étudiée.
Ce principe est à l'origine de deux sortes d'applications, parfois réunies dans un même appareil, parfois séparées.
- L'échographie restitue sur un écran le passage des signaux sur un organe figé, avec pour résultat une "coupe"de cet organe.
- Le doppler renseigne sur le mouvement d'une structure et traduit cela par un son audible ou une courbe. Couplé à l'échographie, il permet, en attribuant une couleur au sens du flux, de visualiser le sang circulant dans les vaisseaux.
L'ultrason est produit par la vibration provoquée par la déformation d'un quartz. On appelle sonde l'instrument qui émet ou capte ces signaux.
Le doppler nécessite la présence de deux sondes ou de deux quartz réunis dans une sonde. L'un émet en continu, l'autre intercepte les sons réfléchis. Quand elle a rencontré une structure en mouvement, l'onde revient pourvue d'une fréquence qui s'est modifiée. Cette transformation renseigne sur le sens et la vitesse du mouvement. C'est sur ce principe que fonctionnent les petits appareils à l'aide desquels le médecin vous fait entendre les bruits du coeur de bébé en consultation, et ceux utilisés en salle de travail pour surveiller l'accouchement. Idem pour les dopplers qui sont, eux, couplés aux échographes récents.
L'échographie, elle, utilise le même cristal pour alternativement, émettre un signal très bref, puis recevoir le faisceau réfléchi. Elle délivre donc beaucoup moins d'ultrasons sur une période donnée que le doppler.
La sonde que l'on applique sur la peau est faite de plusieurs émetteurs disposés côte à côte. Quand l'un d'entre eux émet un ultrason, celui-ci pénètre donc les tissus jusqu'à ce qu'il soit arrêté par une structure, et réfléchi. Il est alors renvoyé en direction de la sonde comme un faisceau lumineux par un miroir. Plus la structure est éloignée, plus il mettra de temps à revenir. L'ordinateur contenu dans la machine converti ce temps en distance par rapport à la sonde. Il indique alors par un point sur une ligne où se trouve la structure en question, à la distance calculée. Les autres émetteurs contigus sur la sonde génèrent plusieurs lignes parallèles les unes aux autres. Elles couvrent ainsi tout l'écran.
La machine construit à partir de ces traits un dessin formé de milliers de points qui représente une coupe de l'endroit où l'on a placé la sonde.
Les images d'échographies sont le plus souvent monochromes. Quand vous y voyez des couleurs, c'est que l'on utilise le doppler et le codage couleur. Les couleurs vous renseignent sur le sens du flux sanguin. Le plus souvent, c'est rouge quand il se déplace vers la sonde, bleu quand il s'en éloigne et jaune quand ça tourbillonne.
Le reste des structures va du blanc au noir en passant par des tons de gris.
Vous savez déjà quel sort réservent les tissus aux ultrasons : Ils seront, schématiquement, absorbés ou réfléchis. L'échogénicité, c'est la plus ou moins grande aptitude à les renvoyer.
Comment vont se comporter les différents tissus de l'organisme ?
- Les liquides simples, dans lesquels il n'y a pas de particules en suspension, se contentent de laisser traverser les sons. Ils ne se signalent donc pas par des échos. Ils seront noirs sur l'écran.
- Les liquides avec particules, le sang, le mucus, contiennent de petits échos. Ils apparaîtront donc dans les tons de gris, plus ou moins homogènes.
- Les structures solides, l'os par exemple, captent et renvoient beaucoup les échos. Ils n'en laissent passer que très peu. On verra donc une forme blanche avec une ombre derrière. Une exception cependant, la voûte crânienne, très fine et perpendiculaire aux échos, elle en laisse passer.
- Les tissus mous sont plus ou moins échogènes : le placenta est plus blanc que l'utérus, qui est plus blanc que les ovaires.
- Le gaz et l'air, c'est comme l'os, très blanc.
Vous avez donc compris pourquoi le médecin enduit votre ventre de gel. Il évite ainsi que des bulles d'air ne s'interposent entre la sonde et votre peau. Parce qu'alors on ne pourrait plus rien voir.
Le 17/05/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur