FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Grossesse / Alimentation grossesse / Précautions alimentaires / Toxoplasmose et grossesse - Spécial fêtes

Toxoplasmose et grossesse - Spécial fêtes

Pendant les fêtes, on mange très souvent de la nourriture "spéciale" que l'on ne met pas tous les jours dans son assiette.

Il est cependant recommandé de faire attention à ce que vous mangez si vous êtes enceinte et non immunisée contre la toxoplasmose, maladie grave pour le fœtus. Femiweb est là pour vous aider et vous présente comment cuire un aliment pour qu'il ne soit pas nocif pour votre futur bébé !



Peut-on manger des champignons recueillis dans les bois ?

Le parasite toxoplasma gondii est retrouvé dans la terre, sous la forme d'œufs très résistants, émis préalablement par le chat ou un autre félidé.

On ne peut exclure que certains champignons puissent pousser sur une terre souillée par des excréments de chat. On ne peut exclure également que la cueillette artisanale des champignons ne soit à l'origine de souillure manuelle des champignons.

Le problème du champignon, c'est qu'il est difficile à laver, notamment du fait de ses multiples reliefs.
Pour une sécurité maximale, il faut le cuire et le porter à plus de 65°. Les conserves industrielles ont subi, en général ce genre de traitement.

La charcuterie

Nous avons contacté un charcutier connu dans la région pour la qualité de ses produits. Il va nous guider dans l'appréciation des risques d'infection par le toxoplasme pour les différentes charcuteries consommées lors de fêtes. Merci à monsieur Gérard Sobier pour ses précieux renseignements.

La cuisson est l’un des éléments essentiels de protection vis à vis du toxoplasme, lequel est détruit à des températures avoisinant les 60°. Il n'est cependant pas garanti que le fumage détruise le parasite.

Ci dessous, vous retrouverez les températures de cuisson de divers charcuteries :

  • Cuisson à 80°C : Jambon à l'os (à l'étuve), cervelas, salami, saucisse de Strasbourg/Francfort (dans de l'eau chaude), ballantine de volaille
  • Cuisson à 90°C : Boudin blanc et boudin noir, pendant 20 minutes
  • Cuisson à 250°C : Pâté
  • Aucune cuisson : Saucisson, saucisson à l'ail, merguez, chipolatta, saucisse de
  • Toulouse
  • Séchage, salage et fumage : Jambon cru, jambon de Parme
  • Séchage : Figatelli et longanisse
  • Pré-cuisson : Andouillettes

Par ailleurs, n'oubliez pas les recommandations concernant la listériose.

Pendant les fêtes, faites donc bien attention à la cuisson de vos aliments et surtout, régalez-vous ! Après tout, n'oubliez pas que vous mangez pour deux !

 

Le 01/11/2003

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur