FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Vie pratique / Services à la personne / Maison de retraite ou aide à domicile : quelle solution choisir et sur quels critères ?

Maison de retraite ou aide à domicile : quelle solution choisir et sur quels critères ?

Pour un parent ou un proche âgé, on en arrive toujours au dilemme suivant : maison de retraite ou aide à domicile ?

Parce qu’il s’agit d’un choix difficile, votre proche doit pouvoir peser le pour et le contre et comparer chacune des solutions.

Pour l’aider, voici 3 critères qui peuvent s’avérer déterminants dans sa prise de décision.

 


Critère n°1 : La santé de la personne


Pour une personne âgée dont la santé nécessite des soins médicaux réguliers ou qui est en perte d’autonomie dans la réalisation des gestes quotidiens (se laver, manger, s’habiller), le placement en maison de retraite est quasiment inévitable.

Sachez que certaines maisons de retraite sont médicalisées, c’est-à-dire que les personnes âgées bénéficient d’un encadrement médical quotidien. Ces établissements d’hébergement sont à privilégier pour les personnes atteintes de maladies dégénératives (cancer, Parkinson, Alzheimer…).
 
Au contraire, pour les personnes indépendantes qui ont la capacité de vivre chez elles dans de bonnes conditions, l’aide à domicile conviendra. En faisant appel au service d’aide à domicile, votre parent bénéficie de soins infirmiers et d’une aide ponctuelle, comme par exemple, dans la réalisation des tâches domestiques (repas, ménage, toilette). Vous pouvez également compter sur le service de téléassistance afin de veiller, à distance, à la sécurité de votre proche.
 

Une femme déguisée en personne âgée sautille dans les bois
 

 

Critère n° 2 : Le degré d’autonomie du senior


S’il est indépendant et en bonne santé, l’aide à domicile convient au mode de vie de votre parent. De plus, pour certaines personnes âgées, la maison de retraite a une symbolique très forte puisque ce lieu représente le chemin vers la fin de vie. Un critère qu’il ne faut pas négliger pour le moral de votre proche.

Si vous habitez à proximité ou si vous comptez rendre visite à votre parent régulièrement, vous pourrez lui offrir la compagnie dont il a besoin. Attention toutefois au maintien à domicile, le risque d’accidents domestiques est plus élevé qu’en maison de retraite. Aussi, cette proximité géographique avantageuse peut vous conforter dans votre choix. Vous pouvez alors intervenir rapidement en cas d’urgence.

Une personne âgée dans l’incapacité d’accomplir les actes vitaux du quotidien (se laver, préparer ses repas…), d’entretenir son logement (ménage, jardinage) ou d’avoir des activités extérieures (aller chez le coiffeur, sortir), la maison de retraite semble être une solution adaptée à ses besoins. Au sein de cette structure, votre parent lutte contre l’isolement grâce à une vie en communauté et bénéficie d’une surveillance en continu.
 
 
Votre décision doit se baser sur une volonté d’assurer la sécurité de votre parent et de l’aider à maintenir une vie sociale tout en respectant son indépendance.
 

Ceux-là vivent très bien leur autonomie !
Ceux-là vivent très bien leur autonomie !

 
 
 

Critère n°3 : Les revenus et les aides financières proposées

Les ressources financières de votre parent ainsi que les aides au financement qui lui sont attribuées sont des éléments d’aide à la décision.

Pour pouvoir résider à son domicile ou en maison de retraite, votre parent perçoit dans les 2 cas une Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Il s’agit d’un montant versé par la collectivité afin d’aider les personnes âgées à financer les aides à domicile ou encore à régler les frais thérapeutiques en maison de retraite médicalisée. Le montant est fixé en fonction des ressources de la personne et de son degré de dépendance.

Les aides financières pour les résidents en maison de retraite :
  • Aide financière de la collectivité pour régler les frais d’hébergement
  • Aide au logement de la Caisse d’Allocations Familiales
 
Les aides financières pour le maintien à domicile :
  • CESU (Chèque Emploi Service Universel) pour subventionner une prestation à domicile
  • Crédit d’impôt maintien à domicile pour réduire l’impôt sur l’emploi à domicile
 

Une vieille dame qui exécute un magnifique dab
 

 
 
 

Les principaux avantages et inconvénients concernant les aides à domicile et les maisons de retraite


Pour finir, voici un petit récapitulatif des points positifs et négatifs de l’aide à domicile et du placement en maison de retraite :

  AVANTAGES INCONVENIENTS
AIDE A DOMICILE - Résidence à domicile
- Préservation de l’autonomie et de l’intimité
- Soins de confort, infirmiers ou hospitaliers
- Isolement
- Risque d’accidents domestiques élevés
- Adaptation nécessaire du logement (douche sans bac, élargissement des portes et rampes pour un fauteuil roulant)
MAISON DE RETRAITE - Soins de confort, infirmiers ou hospitaliers
- Vie collective
- Prise en charge de tous les besoins
- Surveillance et sécurité en continu
- Dépendance physique et/ou mentale
- Pas libre accès pour les visites
- Nombre de places limité
- Matérialise la fin de vie dans l’esprit de la personne
 
 
Encore dans le doute ? N’hésitez pas à échanger vos avis en commentaire ! Partagez vos opinions et expériences avec nous.
 
Le 22/12/2016

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur