FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure

Col court

Vous revenez parfois inquiète d'une consultation parce que votre médecin vous a averti de ce que le col était court. Qu'en est il ?
Comment est ce qu'il a fait pour constater que le col était court ?
Par le toucher vaginal :
Il introduit doucement deux doigts dans le vagin. Il connaît la technique pour ne pas vous faire mal. En général, il applique le majeur sur le bord postérieur de la vulve, la fourchette. Il pousse un peu vers l'arrière en introduisant une phalange et il peut ainsi déplier l'index.
Le col est toujours postérieur, les doigts vont donc vers l'arrière.
La pulpe trouve le col. Au dessus du col, l'isthme ou le segment inférieur, c'est la partie de l'utérus qui surmonte le col. Sa dénomination dépend du terme.
Le médecin évalue la pression qu'applique le pôle fœtal, ce que l'on peut appeler le signe de l'entonnoir.
Il apprécie si c'est évasé ou pas, si la paroir est fine ou pas.
Puis il apprécie la longueur du col, une phalange, et sa consistance.
C'est donc là qu'il a noté que ce col était plus court que ce qu'il constate d'ordinaire.
L'échographie n'est qu'un moyen supplémentaire d'évaluer le verrouillage du col.
Plus de 30 mm, c'est une mesure convenable.
Pour ce qui concerne les "cols courts", imaginez un col roulé que vous voudriez enfiler. Vous tirez un peu sur le pull, votre tête est au bord du col. Si vous tirez fort, la partie "col roulé" va diminuer. C'est un peu ça un col de l'utérus qui se raccourcit.
Il faut donc éviter que l'on tire sur le pull, c'est à dire, éviter les contractions ou l'utérus tendu.
Le 11/01/2010

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur