FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Grossesse / Accouchement / Déroulement de l'accouchement

Déroulement de l'accouchement

Introduction

L'accouchement est un ensemble de phénomènes aboutissant à la sortie du foetus et de ses annexes (placenta et membranes ) hors des voies génitales
maternelles. Son déroulement peut se diviser en trois temps :
1°) l'effacement et la dilatation du col de l¹utérus
2°) la sortie du foetus ou expulsion
3°) la délivrance


L'effacement et la dilatation du col de l'utérus

Elles s'effectuent grâce à l'actions des contractions utérines.
Ces dernières sont enregistrées pendant le travail soit par à un
capteur externe placé sur l'abdomen de la mère soit par voie interne
intra utérine (poche des eaux rompue). En fin de grossesse la plupart
des femmes ressentent déjà des contractions mais celles-ci ne sont en
général pas très pénibles ni régulières et n'ont que peu de
conséquences sur le col. À l'approche du terme elles peuvent de façon
inconstante être responsables de la perte du bouchon muqueux (il s'agit
en fait de glaires épaisses et brunâtres parfois sanguinolentes). Au
cours du travail leur fréquence, leur intensité et leur caractère
douloureux augmente régulièrement. La douleur n'ayant aucune utilité
physiologique, elle peut et doit être maîtrisée afin que la naissance
se déroule dans les meilleures conditions. Les cours de préparations,
l'analgésie péridurale sont par exemple deux moyens d'y parvenir.

L'effacement du col est en fait un raccourcissement du col de l'utérus
qui aboutit à ce que les deux orifices interne et externe n'en fassent
plus qu'un. Cet effacement est plus rapide chez les primipares et
précède la dilatation. Chez les multipares l'effacement et la
dilatation s'effectuent de façon concomitante au début.
La dilatation est l'ouverture progressive du col de l'utérus. lorsqu'elle
est complète, on aboutit à une sorte de diaphragme circulaire de 10 cm
de diamètre. Le déroulement de la dilatation n'est pas uniforme : lent
jusqu'à 5 cm plus rapide ensuite.

Le col de l'utérus pendant ces deux phénomènes modifie sa
consistance (il se ramollit) et sa position (de postérieur il devient
centré).
C'est grâce au toucher vaginal que la sage-femme appréciera ces
différentes modifications.

Le foetus.

Les contractions ont pour effet de faire progresser le foetus à travers la filière génitale maternelle jusqu'à son expulsion. 
Cette traversée se fait en trois temps :
- Dans un premier temps la présentation va s'engager au niveau du détroit supérieur du bassin maternel. Auparavant elle se sera fléchie et bien orientée.
- Puis la présentation va descendre et effectuer une rotation dans l'excavation proprement dite.Celle -ci présente aux niveau des épines sciatiques un rétrécissement appelé détroit moyen.
- Enfin une fois la dilatation complète et la tête descendue et dans le bon axe, commence l'expulsion proprement dite.
Encore une fois c'est grâce au toucher vaginal pratiqué toutes les heures, que l'on se rend compte de l'avancement de ces mécanismes. 
C'est au cours de cette période que la poche des eaux sera rompue, soit spontanément soit artificiellement par la sage-femme (aux alentours de 3 ou 4 cm de dilatation ). Cette rupture faîte au moment opportun peut aider à la bonne marche du travail. 

 


L'expulsion 

Durant cette période les contractions vont se renforcer et la présentation appuyant sur le périnée la future maman va ressentir une envie de pousser spontanée .Ses efforts expulsifs ajoutés aux contractions vont permettre la sortie du
foetus. Cette période est fatigante tant pour la mère que pour l'enfant à naître et son départ ainsi que sa durée doivent être contrôlés.
Le rôle de l'équipe obstétricale est primordial à ce moment du travail. Elle doit poursuivre l'appréciation du bien-être materno-foetal débuté dès le commencement du travail mais également soutenir, rassurer et accompagner dans ses efforts, la future maman.


La délivrance

Elle intervient environ une demi-heure après l'expulsion. 
Après la sortie de l'enfant l'utérus va se rétracter, puis à nouveau se contracter afin de permettre au placenta de se décoller.
Puis les contractions reprennent permettant ainsi au placenta d'être expulsé. Cette expulsion est la plupart du temps aidé par l'obstétricien. Une fois que le placenta est sorti l'utérus se rétracte permettant une obturation des vaisseaux utéro-placentaires , puis les mécanismes de coagulation se mettent en place . C'est la phase dite d'hémostase. 
La durée totale du travail est variable. Elle est d'environ 7 à 8 heures chez la primipare et diminue chez les femmes ayant déjà accouché. Des médications peuvent sous surveillance être administrées à la mère afin d'améliorer la qualité des contractions ( lorsque celles-ci ne sont pas suffisantes par exemple ) et par là même réduire la durée de l'accouchement. 

Vous constatez donc que l'accouchement est la résultante de mécanismes complexes et divers, certains sont aujourd'hui bien connus d'autres restent encore obscurs participant ainsi au mystère de la vie. 

Le 01/11/2004

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur