FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Sante / Sexualité / Sa sexualité à lui / Faire durer l'érection

Faire durer l'érection

Alors que tout se passait bien pendant vos ébats, votre Jules perd de son énergie et le moment fatidique arrive : il mollit.

Rien de grave à cela, mais sachez qu'il est possible pour l'homme de faire durer l'érection un peu plus longtemps grâce à des petits exercices simples, des jouets sexuels et un mental en forme !

Apprendre à se contrôler


Il existe plusieurs idées reçues pour faire durer l'érection, comme la circoncision sensée ralentir l'éjaculation ou encore le fait de penser à autre chose pendant la relation sexuelle. Sachez que ces deux affirmations sont complètement fausses ! La circoncision n'a jamais permis de retarder l'éjaculation et penser à autre chose risque surtout de faire baisser l'excitation au point d'en perdre l'érection. Que faire alors?

Il est conseillé que l'homme prenne son temps lors de la masturbation. Faires des pauses durant la montée de l'excitation l'habituera  à durer plus longtemps lors de vos prochains rapports sexuels. S'il n'y est pas habitué, apprenez ensemble à repérer le "point de non-retour", ce moment où l'excitation est telle que le reflexe éjaculatoire intervient. Le but étant de pouvoir se maîtriser et retarder l'orgasme lors de vos prochains ébats.

Si votre partenaire souffre d'éjaculation précoce, il peut être conseillé de se masturber avant un rapport sexuel afin de faire baisser la tension. Vous pouvez aussi faire durer les préliminaires.

La respiration est également un gros atout pour rallonger la durée de l'érection. Votre homme doit respirer avec le ventre en phase avec les mouvements de va-et-vient. Cela s'appelle la respiration profonde et elle permet de se relaxer : l'éjaculation en sera alors retardée.

Enfin, il existe la technique dite du "squeeze". Si votre partenaire sente qu'il a atteint le point de non-retour, comprimez la zone sous le gland avec vos doigts environ 3 secondes de manière à bloquer l'éjaculation.

Les amis en plastique

Pour vous aider à contrôler et retarder l'éjaculation, vous pouvez utiliser un préservatif conçu spécialement dans ce but. Il en existe deux types :

  • Les préservatifs anatomiques qui serrent le gland, imitant la technique du squeeze
  • Les préservatifs enduits d'un anesthésique local pour réduire la sensibilité

Vous pouvez aussi utiliser des anneaux, vibrant ou non. Proposé dans n'importe quel sex-shop, l'anneau se place à la base du pénis. Il opère une légère pression constante non douloureuse afin de renforcer et prolonger l'érection en modulant la pression sanguine dans le pénis.

No stress !


Le stress et l'anxiété accélèrent la survenue de l'éjaculation, alors restez zen !

La difficulté dans ce domaine réside dans le fait que l'homme « a la pression », comme on dit dans le monde sportif. Il croit que c'est à lui de satisfaire son partenaire, qu'il doit être « à la hauteur » pour être un bon coup, bref... il met la barre assez haut. Pourtant, plus un homme se fait du souci pour ses performances, moins la sexualité se passe bien. Rappelez-vous que faire l'amour, c'est entrer dans un moment de volupté, de détente et d'insouciance : ce n'est pas l'occasion de « bien » faire, ou « mieux » faire.

Personne n'a reçu la mission divine de satisfaire l'autre : pas plus qu'on a en charge de « rendre l'autre heureux ». L'amour doit convenir à tous les deux, d'autant qu'il n'y a pas d'exploitation, ni de rapport de force. Alors évitez de vous mettre la pression !


D'autres éléments entrent en jeu lorsque l'homme perd son érection. Cela peut être parce qu'il est trop fatigué ou malade, même s'il en a envie. Alors souvenez-vous qu'une érection n'a pas « besoin » de durer au delà... du raisonnable !
Le 01/05/2004

Vos Commentaires

Bande à part
le 14 Septembre 2014
très joli commentaire, en effet. La question reste toutefois : où et quand commence le symptôme ? Dans la tête du bandeur impénitent qui voit sa Majesté mollir avant qu'il l'ait décidé ? Dès l'instant d'une explosion prématurée qui lui semble priver instantanément sa partenaire du même plaisir que celui qu'elle vient de lui donner ? Dans l'attente d'un raffermissement qui refuse de revenir et qui met l'incontinent au tapis "pour le compte", sans espoir de "se refaire" ?
Tendreettimide
le 7 Juin 2012
Merveilleusement bien écrit ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps de rétablir l'homme, son pénis, la femme et enfin le couple dans leur juste dimension. Un petit regret toutefois : il est dommage que vous n'ayez pas plus détaillé le rôle de la femme dans ces moments là et le(s) comportement(s) qu'il serait bon d'avoir (aussi bien pour l'homme que pour la femme). Mais cela m'a fait du bien de vous lire. Je le sentiment d'être enfin compris :-)

En savoir plus

Suivez nous sur