FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Bien-etre / Minceur / Alimentation : les alliés à adopter (chapitre 1)

Alimentation : les alliés à adopter (chapitre 1)

Voici quelques aliments à intégrer dans votre quotidien pour renforcer vos défenses immunitaires et rester en forme.

Changer ses habitudes alimentaires n'est pas très compliqué, vous verrez. Si vous doutez encore de leurs bienfaits pour votre santé, ces quelques lignes vous convaincront à coup sûr !
 

Le saumon

Considéré comme un poisson gras, le saumon est constitué de plus de 10% de matières grasses.
Acides aminés et lipides sont aussi au rendez-vous ainsi que des oméga-3 qui protègent le système cardiovasculaire et sont utiles dans le traitement de l’asthme, du psoriasis et des maladies inflammatoires intestinales.

Enfin, ses apports en minéraux et oligo-éléments ne sont pas négligeables :

  • Sélénium
  • Phosphore
  • Cuivre
  • Fer
  • Potassium

Vous pouvez en consommer deux portions hebdomadaires, de préférence cuites, afin de détruire les bactéries que le poisson pourrait contenir.

On entend beaucoup de débats sur le saumon d’élevage traité aux antibiotiques et le saumon sauvage contaminé par divers déchets. Pour les femmes enceintes et les enfants, privilégiez l’élevage car le respect d'un délai de précaution entre son traitement éventuel et son abattage permet de faire disparaître les produits du poisson !
Le saumon, bon pour le cœur, bon pour les os !

La viande rouge

Bonne ?  Pas bonne ? Si la consommation de viande pose aujourd’hui de plus en plus de problèmes, c’est que les régimes appliqués aux animaux en font douter plus d’un. Autrefois élevées à l’herbe, les bêtes sont désormais nourries aux grains, ce qui augmente leur niveau de gras saturés et par conséquent, le nôtre !
Les organismes de santé publique conseillent un maximum de trois portions hebdomadaires.

Comment choisir et consommer votre viande rouge ?

  • Préférez une coupe supérieure comme le bifteck de noix de ronde, de contre-filet ou de surlonge.
  • Réduisez vos portions et ajoutez d’autres sources de protéines (œufs, lentilles…)
  • Enfin, retirez le gras visible avant de cuire votre viande, ne salez pas trop et plutôt que d’y ajouter de l’huile, préparez des marinades qui vous rappelleront les barbecues estivaux !

La viande rouge présente des nutriments qui, à trop forte dose, peuvent endommager notre organisme. Présent dans chaque cellule, le fer est utile pour le transport de l’oxygène dans notre corps et a un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules. A grosse dose, le fer peut agir sur les intestins et augmenter les risques de cancer colorectal.

Proche de nos muscles par sa structure, la viande rouge est appréciée par les sportifs car elle leur permet de récupérer rapidement au niveau musculaire.

Envie d'en savoir plus sur les aliments bons pour la santé ? Consultez le chapitre 2 !
Le 19/02/2014

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur