FEMIWEB
Exemple : perdre du poids | soins du visage | tendance coiffure
Accueil / Vie pratique / A table / Découverte de l'art subtil qu'est l'oenologie

Découverte de l'art subtil qu'est l'oenologie

Vous avez envie de vous lancer dans la dégustation de vins ou de spiritueux ? Femiweb vous donne ses meilleurs conseils pour découvrir chaque milieu et débuter votre apprentissage.

N.B. Bien sûr, l’alcool est à consommer avec modération. D’autant plus lorsqu’on est dans une recherche de saveurs et de connaissances approfondies.




A la découverte des vins…

Bon, globalement, en France, on s’y connaît plutôt bien en vin. Petit rappel pour la forme : le vin est un alcool issu de la fermentation du raisin, lui-même provenant de la vigne.

L’univers du vin est très vaste : du rosé, du blanc, du sec, du demi-sec, de l’effervescent, du tranquille, du bio et du moins bio… C’est à  en devenir fou !
Si vous voulez vous initier à l’art subtil de l’œnologie, votre caviste va devenir votre meilleur ami ! Il aura certainement des choses à vous apprendre et à vous faire goûter. Des soirées ou journées dégustation sont souvent organisées, vous devriez en trouver aisément.

Les salons dédiés au vin sont également nombreux et peu coûteux. Chaque exposant se fera un plaisir de vous expliquer comment son vin est fabriqué, les techniques idéales pour le goûter, le moment du repas approprié… Bref, toutes les informations indispensables à une bonne dégustation !

Pour habituer votre palais, commencez par des vins dits moelleux ou même liquoreux. Ils sont très sucrés et se boivent comme du petit lait. Il existe tellement de références qu’il est compliqué de vous en conseiller un en particulier.

Pour découvrir ce que vous aimez, vous pouvez passer un moment dans un bar à vins. Les caves y sont garnies et les bouteilles savamment sélectionnées.

Gif d'une femme qui boit du vin dans un énorme verre et qui s'en met partout
Avec modération on a dit !  

Et les spiritueux dans tout ça ?

C’est bien gentil le vin, mais si on n’aime pas ça ou si on veut changer un peu, vers quoi se tourne-t-on ? Les spiritueux bien sûr ! On a décidé de se consacrer au whisky et au rhum parce qu’on a des spécialistes à la rédac’. ;)

Le whisky

Oubliez tout ce que vous savez sur le whisky et surtout, le fameux mélange avec du coca. C’est buvable avec de l’alcool bas de gamme, mais on va grimper d’un niveau. Nous avons une experte à la rédaction qui nous a tout expliqué !  

Le whisky est obtenu grâce à la distillation d’une ou plusieurs céréales et d’un vieillissement en fût. En Ecosse, c’est l’orge qui prime, mais aux Etats-Unis, il est réalisé à partir de maïs ou de seigle (c’est le célèbre bourbon).

La patience est de mise, puisqu’en Ecosse, il faut vieillir un whisky pendant 3 ans pour qu’il ait cette appellation. C’est là qu’on trouve la plus grande quantité de distilleries au monde mais d’autres ont aussi tenté l’aventure. On fabrique ainsi du whisky en Irlande, en Inde, au Japon et même en France ! Le succès est tel ces dernières années que tout le monde se met à en produire et à en boire.  

Gif d'une grand-mère qui verse du whisky dans un bol
Et oui, même votre grand-mère.

Passons à la pratique avec nos précieux conseils :

  • Oubliez vos préjugés ! Le whisky ce n’est pas qu’un alcool qui brûle la gorge et fait mal au ventre.
  • Profitez d’une soirée dégustation chez votre caviste pour essayer. Vous pouvez aussi y aller un jour normal et demander si c’est possible de goûter quelques échantillons.
  • Les salons sont parfois un peu onéreux donc attendez de savoir si vous aimez pour en faire un.
  • Si vous voulez vous lancer directement ou faire un cadeau, tournez-vous du côté des whiskeys irlandais. Ils sont plus doux et parfaits pour débuter.
  • Deux références à tester : 
    • Redbreast 12 ans, distillé 3 fois. C’est un bonheur à boire seul, mais aussi en grog, avec de l’eau chaude, du miel, du jus de citron et des clous de girofle. Vous allez enfin guérir votre vilaine toux grâce à notre recette !                                          
    • Green Spot, là encore issu d’une triple distillation. Vous pouvez aussi goûter la version vieillie en fût de chêne ayant contenu du vin français, c’est un délice !
  • Il vous faudra également découvrir les whiskys tourbés. Leurs fûts sont chauffés avec de la tourbe, un mélange de végétaux et de terre, ce qui donne un goût fumé plus ou moins prononcé.  Le Lagavulin 16 ans est une très bonne base pour commencer.  

La beauté du whisky, c’est ce mélange des influences et des techniques pour obtenir toujours plus de goûts différents.

Le rhum

C’est l’autre star du moment en matière de spiritueux. Cet alcool provient de la distillation de jus de canne à sucre et d’un vieillissement en fût. Il est originaire des îles des Caraïbes et des pays d’Amérique du Sud.

Gif de Jack Sparrow qui tient une bouteille de rhum

Si le rhum est plus démocratisé que le whisky, on ne voit que la partie émergée de l’iceberg dans les rayons alcool des supermarchés. Il existe des centaines de références, de techniques et de goûts différents. Si certains sont parfaits pour les cocktails, d’autres possèdent une palette aromatique si riche qu’ils méritent d’être dégustés purs.

On distingue trois grandes familles de rhums :

  • Les rones : de tradition hispanique, ils sont notamment produits à Cuba, au Guatemala et en Colombie. Ils sont très doux.
  • Les rums : originaires de la Jamaïque ou encore de la Barbade. Ce sont des alcools d’origine britannique, forts et typés.
  • Les rhums : petit moment chauvin puisqu’ils sont produits dans les Antilles françaises, à la Martinique et en Guadeloupe (entre autres). C’est le rhum agricole qui prime, avec son goût de canne à sucre. 
 
Voilà deux références à tester si vous en avez l’occasion :
 
  • Plantation Rum XO 20th Anniversary: c’est un assemblage de rums des Barbades. Il est très doux et très gourmand. Un plaisir en bouche.
  • Ron de Jeremy, The adult Rum: autrement dit, le rhum pour adulte… Pourquoi ? Parce que le nom est inspiré d’un acteur et producteur de films pornographiques. On a trouvé ça drôle à la rédac’, du coup on voulait vous en parler. Passés les ricanements grivois, on découvre avec joie les épices se révéler contre nos papilles, le miel caresser  nos joues et la vanille embrasser notre gorge. Miam !
 
Vous  voilà avec plein d’informations en tête !  Il ne tient plus qu’à vous de tenter l’expérience et d’éveiller votre palais à de nouvelles sensations. N’hésitez pas à nous dire si vous avait été charmée par une découverte en particulier ! Et, au fait, c'est quoi votre cocktail préféré ? 
 
Le 02/05/2016

Vos Commentaires

En savoir plus

Suivez nous sur